Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Le départ de Cédric Borboën du Rallye du Valais avait germé “avant la dernière édition”

L’annonce, aujourd’hui, du départ de Cédric Borboën de la tête du Rallye du Valais a fait l’effet d’une bombe. Elle intervient en effet à seulement six mois de la prochaine édition, agendée du 13 au 15 octobre. Dans un entretien révélé ce jour par Rhône FM, Cédric Borboën a cependant avoué que « la décision de partir, sans être actée, était déjà en réflexion avant la dernière édition ».

Déjà dans l’entretien que Cédric Borboën avait accordé à Sport-Auto.ch au mois de décembre dernier, celui qui a organisé les quatre dernières éditions du Rallye du Valais avait révélé qu’il n’était « absolument pas satisfait » du millésime 2021 de la grande classique valaisanne : « Et cela pas uniquement au niveau des chiffres mais à tous niveaux. Pour réussir à réaliser le rallye cette année, nous avons dû réduire la voilure sur énormément de points hormis la sécurité bien sûr. Et bien évidemment les réductions que nous avons dû opérer avec les moyens à disposition pour que la 61e édition puisse avoir lieu, n’ont pas plu ou n’ont pas été comprises par certains. »

Et lorsque Sport-Auto.ch avait demandé à Cédric Borboën comment il avait vécu la «pluie de reproches à son égard» sur les réseaux sociaux, il avait répondu ce qui suit : « Même si cela ne fait jamais plaisir, très sincèrement je ne l’ai pas mal vécu et ceci pour une raison simple : la majorité des critiques sont faites de l’extérieur sans même connaître l’intérieur, les tenants et aboutissants, les complications, les obligations, les restrictions, le manque de financement dû à la situation COVID pour l’organisation d’un événement de cette ampleur. »

Crédit des photos : Laurent Missbauer

Related posts