Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

IMSA – Louis Delétraz deuxième à Watkins Glen

Dans une course perturbée par un orage qui occasionna une interruption, Louis Delétraz et ses coéquipiers ont terminé sur la deuxième marche du podium en LMP2. Moins de réussite en revanche pour Philip Ellis déclassé après l’arrivée…

Alors que les concurrents allaient entamer le dernier quart de course, un accrochage entre Fabio Scherer et une Lamborghini, fatal pour cette dernière et sans que le pilote suisse soit responsable, provoquait l’intervention du safety car dans une course où la météo allait jouer un rôle.

En effet ,annoncé depuis un long moment par les radars, un orage approchait du circuit et provoquait le drapeau rouge, alors que le safety car venait d’entrer en piste, en raison de la réglementation américaine qui prévoit l’arrêt de la course lorsque des éclairs sont à moins de 15 miles.

Et, cette neutralisation ne faisait pas que des heureux notamment le Meyer Shank Racing qui avait grandement mené les débats, même si l’autre Acura et les Cadillac restait en embuscade. Et, lorsque le drapeau vert fut, de nouveau, agité à une vingtaine de minute de l’arrivée, l’Acura n°10 de Ricky Tailor et Felipe Albuquerque prenait le meilleur sur celle du Meyer Shank Racing et s’envolait vers al victoire alors que la Cadillac n°01 complétait le podium après avoir tenté plusieurs tentatives sur l’Acura du Meyer Shank Racing sans succès.

Malgré l’accrochage à 1 heure et demie du drapeau à damier, Fabio Scherer et ses coéquipiers restaient en lice pour la victoire dans une catégorie LMP2 très serrée. Mais, c’est finalement au pied du podium de la catégorie que terminait l’équipage du High Class Racing. Devant, l’Oreca du PR1 Mathiasen Motorsport menait la danse mais devait résister à à un Louis Delétraz survolté et qui allait tenter de nombreuses manœuvres. Mais, le pilote Genevois ne trouvait pas l’ouverture et franchissait la ligne d’arrivée au deuxième rang, à seulement un dixième de seconde des vainqueurs.

Dans la catégorie GTD, Philip Ellis et ses coéquipiers franchissaient la ligne d’arrivée en tête avant de connaître une terrible désillusion en raison d’un déclassement, en raison d’un temps de roulage d’un des pilotes insuffisant, ce qui offrait la victoire à l’Aston Martin du Heart of Racing Team, équipe qui remportait également la catégorie GTD Pro après le déclassement de la BMW, pour la même raison que la Mercedes, qui avait franchi la ligne d’arrivée au premier rang.

Enfin, notons la victoire en LMP3 de la Ligier n°74 du Riley Motorsport.

Crédit photo : © Richard Dold, Jake Galstad – IMSA

Related posts