Vide
Jok 160X600

GT World Challenge – WRT domine Misano, Emil Frey Racing sur le podium

Disputées ce samedi, les deux courses du GT World Challenge de Misano ont vu le Team WRT s’imposer dans les deux courses alors que dans le clan suisse, l’Emil Frey Racing a su marquer des gros points.

Si la première course voyait la victoire du héros local Valentino Rossi et de Maxime Martin, celle-ci fut acquise dans la douleur face à la voiture sœur. Ainsi, si l’équipage de la BMW n°46 menait l’épreuve jusqu’à la ligne d’arrivée, Charles Weerts, qui avait pris le relais de Dries Vanthoor, comblât le retard de 3 secondes sur le multiple champion du Monde de moto avant de mettre la pression sur la BMW.

Et, bien que les deux BMW fassent partie de la même équipe, aucune consigne ne vint ternir la lutte en tête, au point que Charles Weerts parvenait à se hisser au niveau de l’autre M4 Gt3 dans la ligne droite, mais sans prendre le meilleur sur Valentino Rossi, qui tenait bon jusqu’à la ligne d’arrivfée, et le pilote italien et Maxime Amrtin remportaient la première course devant la voiture sœur. Partis de la onzième place sur la grille, Thierry Vermeulen et Giacomo Altoè sur la Ferrari 296 GT3 n°69 du Emil Frey Racing effectuaient une superbe remontée jusqu’à la troisième marche du podium devant la voiture sœur n°14. Septième, Patric Niederhauser était le seul pilote suisse à ne pas connaître de soucis.

Disputée en soirée, la deuxième course allait voir, de nouveau, le Team WRT s’imposer. Mais, cette fois-ci les deux BMW allaient connaître une sérieuse opposition venant de la Mercedes n°48 de Maro Engel et Lucas Auer (Winward Racing). Ainsi, si Charles Weerts et Dries Vanthoor ont mené l’intégralité de la course, le duo ne comptait qu’un peu plus d’une seconde d’avance sur la Mercedes à l’arrivée, cette dernière privant l’équipe belge d’un nouveau doublé. Troisième, Maxime Martin et Valentino Rossi ont tout tenté pour terminer au deuxième rang mais le duo de la M4 GT3 n°46 échouait à quelques dixièmes d’un nouveau doublé du Team WRT.

Quatrième, Thierry Vermeulen et Giacomo Altoé offraient, de nouveau, des gros points au Emil Frey Racing alors que Patric Niederhauser et son coéquipier Sven Müller complétaient le top 5. Onzième au général, Lucas Légeret remportait la Gold Cup, en revanche, Ricardo Feller terminait ce week-end compliqué au vingt-sixième rang.

Crédit photo : GT World Challenge

Related posts