Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

GT World Challenge – Victoire Lamborghini au Nürburgring au terme d’une course mouvementée

Une semaine après Brands Hatch en Sprint Cup, les concurrents du GT World Challenge se retrouvaient sur le tracé du Nürburgring pour une manche de l’Endurance Cup. Et, cette quatrième course d’endurance de la saison allait voir la victoire du Orange1 FFF Racing, l’équipe chinoise remportant enfin une victoire après avoir signé plusieurs pôle position cette saison.

Parti depuis la première place sur la grille pour la troisième fois de la saison, l’équipage de la Lamborghini n°63 (Mirko Bortolotti, Andrea Caldarelli et Marco Mapelli) allait prendre le meilleur envol dès le départ et conserver la tête au premier virage. Mais, Marco Mapelli, alors au volant pour le relais de départ, allait devoir surveiller Raffaele Marciello qui restait au contact de la GT Italienne jusqu’au ravitaillement.

Mais, le natif de Zurich allait s’arrêter un peu plus tôt que les leaders et son coéquipier Felipe Fraga allait ressortir dans le trafic et perdre de précieuses secondes au point que, lorsque Marco Mapelli laissait le volant à Andrea Caldarelli, ce dernier ressortait des stands avec un écart supérieur à huit secondes. Et, l’Italien en tête allait encore faire fructifier son avance puisqu’il laissait le volant à Mirko Bortolotti avec près de 20 secondes de marge sur la Mercedes n°88.

Mais, la dernière heure de course allait être marquée par deux neutralisations sous safety car. Et, si la première permettait aux leaders de vite reprendre le large en raison du trafic en piste, la seconde, dont le restart était donné à 10 minutes du drapeau à damier, ne laissait qu’une voiture retardataire entre les deux premiers, et Jules Gounon, qui assurait le dernier relais au volant de la Mercedes n°88, la dépassait dès le premier virage.

Et, le pilote de l’AMG GT3 allait vite maintenir la pression sur Mirko Bortolotti, l’écart entre les deux autos étant d’environ 1 seconde. Mais le pilote du Orange1 FFF Racing allait faire un sans-faute et conservait sa position jusqu’au terme des 3 heures de course et ainsi offrir la victoire à l’équipe Chinoise devant la Mercedes n°88. Le podium était complété par la Mercedes n°4 de HRT alors que le Emil Frey Racing réalisait un beau tir groupé au pied du podium, puisque les deux Lamborghini n°163 et 114 de l’équipe Suisse prenaient les quatrième et cinquième place finale.

Outre ces deux places dans le Top 5, l’équipe Argovienne a également remportée la Silver Cup après une superbe fin de course de Ricardo Feller. Quatrième de la catégorie au moment de monter dans la Lamborghini n°14, Ricardo Feller allait prendre le meilleur sur ses adversaires tout au long de son relais pour prendre la tête peu avant la dernière neutralisation et ainsi offrir une nouvelle victoire de catégorie au Emil Frey Racing, assorti d’une huitième place, les trois autos de l’équipe terminant dans le top 10.

Outre la victoire au général, le Orange1 FFF Racing Team remportait la victoire en catégorie Pro-Am au terme, là aussi, d’une course pleine de rebondissement. Ainsi si l’équipage de la Lamborghini n°19 était en tête lors de la dernière heure Fabian Schiller, alors au volant de la Mercedes n°69 prenait le meilleur à 12 minutes de l’arrivée. Mais, alors que la Mercedes était en tête, Fabian Schiller partait à la faute dans le trafic et l’équipage de la Lamborghini n°19 repassait en tête pour s’imposer dans la catégorie Pro-Am

Classement de la course

Sixième de la course, l’Audi du Team WRT n°32 remporte le GT World Challenge 2021, Charles Weerts et Dries Vanthoor, déjà vainqueur de la Sprint Cup la semaine dernière, ne pouvant plus être rejoints au classement général. Pour le duo Belge, il reste maintenant à conquérir l’Endurance Cup pour réaliser le carton plein cette saison.

Classements des championnats.

Crédit photo : GT World Challenge

Related posts