Vide
Jok 160X600

GT World Challenge – Les écarts se resserrent en Sprint Cup avant la finale

Si la victoire acquise le samedi lors de la première course du meeting de Valence semblait offrir un grand pas vers le titre pour Raffaele Marciello et son coéquipier Timur Boguslasvkiy, la deuxième course du week-end allait, en revanche rebattre les cartes au championnat, et la Sprint Cup se jouera donc lors du dernier meeting de la saison.

Si au départ de la première course du week-end, Raffaele Marciello, qui s’élançait de la deuxième place sur la grille, se faisait surprendre par les deux Ferrari du Emil Frey Racing, le natif de Zurich reprenait rapidement son bien, avant l’intervention de la voiture de sécurité. Et, si Dennis Marschall, qui occupait la tête devant la Mercedes n°88, reprenait l’avantage au drapeau vert, s’était sans réelle prétention de victoire, l’équipage étant engagé en Bronze Cup et devant, nécessairement, faire un temps d’arrêt minimum aux stands.

Ainsi, après les changements de pilote, Timur Boguslasvkiy se retrouvait en tête avec une avance assez confortable. Mais Albert Costa, qui avait pris le volant de la Ferrari n°69 du Emil Frey Racing refaisait rapidement son retard et mettait la pression sur le leader. Mais Timur Boguslasvkiy n’effectuait aucune faute malgré la pression du pilote ibérique, et la Mercedes du Team Akkodis Asp remportait une nouvelle victoire devant la Ferrari du Emil Frey Racing. Troisièmes, Ricardo Feller et Mattia Drudi marquaient des gros points avec ce nouveau podium.

Et, le lendemain, l’équipage de l’Audi n°40 allait, réussir un nouveau podium leur permettant de se rapprocher des leaders. Ainsi, si Charles Weerts et Dries Vanthoor retrouvaient la plus haute marche du podium malgré un départ depuis la quinzième place sur la grille, grâce notamment à un pit-stop parfait, Ricardo Feller et Mattia Drudi allaient marquer les points de la deuxième place. Et, Ricardo Feller, qui effectuait le deuxième relais, allait même mettre la pression sur Charles Weerts pour la victoire mais sans succès, le pilote BMW parvenant à garder la tête de la course jusqu’à la ligne d’arrivée, alors que l’équipage de la Ferrari n°69 du Emil Frey Racing complétait le podium.

Quatrième sur la ligne lors des deux courses, Lucas Légeret et Christopher Haase continuent à marquer des gros points au championnat. Onzième le samedi et treizième le dimanche, Alain Valente et Jordan Love terminaient les deux courses sur la deuxième marche de la Silver Cup derrière Alex Aka et Lorenzo Patrese. Quant à Patric Niederhauser, il concluait la course 1 au douzième rang avant de finir dix-septième ce dimanche.

Au classement de la Sprint Cup, et avant la finale à Zandvoort du 13 au 15 octobre, Raffaele Marciello et Timur Boguslasvkiy comptent 83 points soit 7,5 d’avance sur Mattia Drudi et Ricardo Feller et 14,5 points d’avance sur Charles Weerts et Dries Vanthoor alors que 35 points restent à attribuer. Si avec 33 points de retards Lucas Légeret et Christopher Hasse, tout comme Thierry Vermeulen et Albert Costa qui comptent 34,5 points de retard, peuvent encore mathématiquement remporter la Sprint Cup, leurs chances sont malgré tout très faibles.

Classements du GT World Challenge

Prochain rendez-vous à Barcelone pour la dernière manche de l’Endurance Cup.

Crédit photo : GT World Challenge

Related posts