Yokohama 160×600
Vide

Formule E – Nico Müller, 2e à la surprise générale à Valence!

La première des deux épreuves du championnat du monde de Formule E disputées le week-end dernier à Valence, en Espagne, a permis au Bernois Nico Müller (Dragon) de monter sur la deuxième marche du podium et de signer ainsi le meilleur résultat de sa carrière dans cette discipline réservée aux monoplaces électriques. Le Vaudois Sébastien Buemi (Nissan) et le Genevois Edo Mortara (Venturi), victimes tous les deux des excès de fougue de l’Allemand André Lotterer (Porsche), ont dû abandonner.

Que faut-il retenir de ces 5e et 6e manches du championnat du monde de Formule E qui ont eu lieu sur le circuit Ricardo Tormo de Valence? Que ce ne sont pas forcément les meilleurs qui terminent sur le podium. Cela a été particulièrement vrai lors de la première des deux courses où le champion en titre, le Portugais Antonio Felix da Costa (DS Automobiles), longtemps en tête, est finalement tombé en «panne sèche», comme cela a été le cas pour pratiquement la moitié du plateau, dans le dernier tour d’une course littéralement chaotique. Cela a fait le bonheur du Bernois Nico Müller qui a réussi à se glisser entre les deux Mercedes du Néerlandais Nyck de Vries (1er) et du Belge Stoffel Vandoorne (3e) pour monter sur un podium de Formule E pour la première fois de sa carrière.

A un tour du terme de la course, Nico Müller ne pointait pourtant qu’à la 15e place! Le Français Jean-Eric Vergne (DS Automobiles) a quant à lui été classé en 9e et dernière position après avoir bouclé son dernier tour au ralenti, à savoir en plus de quatre minutes alors que son meilleur tour en course était de 1’43’’012!

Ces derniers instants indignes d’une course automobile avaient fort heureusement été épargnés aux deux autres pilotes suisses présents à Valence, Sébastien Buemi et Edo Mortara, car ils avaient été éjectés tous les deux de la piste un peu plus tôt par la Porsche d’André Lotterer. Et ils n’ont pas pu vraiment prendre leur revanche le lendemain, lors de la seconde course remportée par la BMW de Jake Dennis avec 1’’483 d’avance sur la Porsche d’André Lotterer, car ils ont dû respectivement se contenter d’un 9e et d’un 11e rangs qui reflétaient mal leur véritable valeur. Quant à Nico Müller, héros chanceux de la veille, il terminait à une modeste 20e place sur un total de 23 concurrents à l’arrivée.

Le prochain ePrix se déroulera à Monaco le 8 mai, deux semaines avant le Grand Prix de Monaco de F1. Cela sur une partie seulement du tracé sur lequel s’affronteront Lewis Hamilton, Max Verstappen, Fernando Alonso et autres Kimi Räikkönen.

Davantage qu’un long discours, le présent résumé filmé du premier des deux ePrix disputés à Valence montre bien à quel point cette course a été chaotique. «A cette occasion, la Formule E n’a pas montré sa meilleure image. Cela notamment en raison d’un dernier tour apocalyptique pour des monoplaces électriques roulant au ralenti et se traînant jusqu’à l’arrivée, à court de jus», a écrit Stéphane Barbé, l’envoyé spécial du quotidien français L’Equipe. Cette discipline, «en manque de notoriété et de médiatisation – et même d’adhésion chez certains fans de sport automobile», précise Stéphane Barbé, n’avait guère besoin d’une telle contre-publicité!

Classements

Crédits des photos et de la vidéo: FIA Formula E

Related posts