Vide
Jok 160X600

F1 – GP d’Azerbaïdjan: Double- victoire sans discussion pour Sergio Pérez

Sergio Pérez était bien le plus fort à Baku. Après sa victoire dans la course sprint du samedi, il a récidivé dimanche en remportant le Grand-Prix devant Max Vestappen et Charles Leclerc. Les deux pilotes Red Bull dominent aussi le classement général. Coure très difficile pour Alfa Romeo Sauber.

Après avoir remporté la première course sprint de la saison samedi, Sergio Pérez a doublé la mise dimanche lors du Grand-Prix. Les deux hommes qui l’accompagnent sur le podium ont bien été les hommes forts de Baku.

Peu de suspense au départ
On savait depuis la course de la veille que Charles Leclerc ne garderait pas longtemps sa première position au classement. On en a d’ailleurs très vite eu la preuve avec le dépassement de Max Verstappen au 3ème tour et celui de Sergio Pérez au 6ème. Dès lors, le pilote Ferrari va s’efforcer de rester devant la menace Fernando Alonso qui est remonté au 4ème rang dépassant magistralement l’autre Ferrari de Carlos Sainz et la décevante Mercedes de Lewis Hamilton.

BAKU CITY CIRCUIT, AZERBAIJAN – APRIL 30: Carlos Sainz, Ferrari SF-23, leads Sir Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14, and Fernando Alonso, Aston Martin AMR23 during the Azerbaijan GP at Baku City Circuit on Sunday April 30, 2023 in Baku, Azerbaijan. (Photo by Andy Hone / LAT Images)

Pérez profite des circonstances
Deuxième dans les roues de Verstappen, la question que tout le monde se pose est: « va-t-il oser attaquer son coéquipier champion du monde  » ? Néanmoins, l’intervention de la Safety Car suite à la sortie de De Vries va piéger Verstappen qui venait de changer de gommes et offrir un arrêt au stand à Pérez. Le Mexicain va donc prendre la tête de la course pour ne plus la lâcher, maîtrisant son sujet. En effet, la fin de course ne fut que très peu animée tout comme l’envie de Verstappen d’aller au combat.

Alfa Romeo Sauber en queue de peloton
Les deux pilotes de l’écurie suisse étaient déjà fortement à la peine samedi en course sprint et cela ne s’est pas amélioré dimanche. Un résultat presque alarmant, tant les deux hommes ont semblé démunis. Valtteri Bottas termine 18ème et dernier alors que Zhou Guanyu a dû abandonner.

ImageL’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : le format de la course sprint

Si l’en est un pilote qui n’a pas aimé ce nouveau format sprint, c’est bien Max Verstappen. Crispé tout au long des 3 jours de courses, le Néerlandais a indiqué qu’on pouvait jeter aux ordures cet essai. Mais la vraie question pour nous, est de savoir pourquoi Baku a été choisi pour faire ce test ? Un circuit déjà très spécial et peu propice aux dépassements. On attendra pour juger.

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Sergio Pérez

Le coéquipier du double champion du monde était pourtant attendu. On le savait très rapide en ville après sa victoire à Monaco l’an dernier. Il l’a démontré encore samedi et dimanche et s’est replacé au championnat 100% Red Bull guère passionnant. Jusqu’à quand ?

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : la sécurité des stands

La Formule 1 n’est pas passée loin du drame en fin de course dimanche. En effet, alors que les pilotes entament le dernier tour, les photographes et équipes se ruent sur la piste des stands alors qu’Esteban Ocon arrive pour changer ses pneus. Un Grand-Prix n’est jamais terminé avant la fin. Une marque d’amateurisme de l’organisation qui aurait pu être terrible.

Prochain Grand-Prix le 7 mai à MiamiImage

Credit photos: Pirelli, Steve Domenjoz

Related posts