Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

DTM – Plus de puissance et moins d’appui aérodynamique pour un plus grand spectacle

DTM-1489704628Afin de favoriser, un peu plus, le talent des pilotes, le règlement technique du DTM a évolué, puisque les nouvelles voitures ont vu leur puissance augmentée alors que, dans le même temps, l’appui aérodynamique est revu à la baisse.

Moteur :

En 2017, les moteurs V8 4 litres d’Audi, BMW et Mercedes-AMG développeront, pour la première plus, une puissance supérieure à 500ch. Ce surplus de puissance a été obtenu suite à l’augmentation des brides moteurs qui passent de 28 à 29 mm de diamètre. En outre, la nouvelle réglementation permet d’optimiser l’admission afin d’accroire le rendement du moteur. En règle générale, les moteurs tiennent toute la saison et une casse de ce dernier est extrêmement rare. En raison des révisions extrêmement coûteuses, les moteurs scellés et les révisions moteur sont interdites durant la saison.

Aérodynamique :

DTM-1489704618La réduction de l’appui aérodynamique fait partie des lignes directrice de ce nouveau règlement. Pour atteindre cet objectif, la géométrie du “splitter”, de la carrosserie et de l’aileron arrière ont été modifiés et la hauteur de caisse augmentée.

D’autre part, l’aileron arrière et le DRS (Drag Reduction System) en particulier, évoluent significativement. Le DRS permet au pilote de réduire la traînée aérodynamique de son véhicule durant une courte période, et ainsi d’augmenter sa vitesse de pointe. Ce dispositif a démontré, les saisons passées, son efficacité en offrant de belles batailles et manœuvre de dépassement. Si, l’année dernière, l’ensemble de l’aileron était basculé vers l’arrière lorsque le dispositif était activé, seul l’aile supérieure de l’aileron sera, désormais, basculée, ce qui a pour effet d’augmenter l’efficacité du système.

Pneumatiques :

Les nouveaux pneumatiques vont, eux aussi, obliger les pilotes à s’adapter. Ainsi, s’ils offriront une meilleure adhérence lors des premiers tours de course, ils nécessiteront aux pilotes une plus grande attention, car ils se dégraderont de façon plus significative, nécessitant ainsi une plus grande gestion de la part des pilotes.

Davantage de pièces communes :

DTM-1489704584Afin de restreindre le développent très coûteux, les pièces communes aux trois marques augmentent notamment au niveau des suspensions. En outre, et alors que jusqu’à maintenant les constructeurs étaient libres dans le choix des jantes, désormais ce sera un manufacturier unique.

Après les premiers essais des voitures 2017, qui se sont déroulé à Vallelunga du 14 au 16 mars, les pilotes se sont déclaré très satisfait de cette nouvelle réglementation comme le témoigne Matthias Ekström :

Matthias Ekström : « La nouvelle réglementation est vraiment perceptible, en particulier dans les domaines de l’aérodynamique, puissance moteur et pneumatique. A mon avis, nous allons dans la bonne direction et je pense que nous allons prendre beaucoup de plaisir cette année. »

Outre la réglementation technique, l’ITR informera prochainement sur les modifications de la réglementation sportive de la prochain saison qui débutera du 5 au 7 mai à Hockenheim.

Credit photo et citation : DTM

]]>

Related posts