Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

Deux frères réunis par une même passion: la vitesse

Les sports mécaniques peuvent, souvent, raconter de belles histoires. Des moments hauts en couleurs que l’on n’oublie jamais. C’est le cas de ces deux frères férus de karting et réunis par la même passion: la vitesse. Retour sur leur parcours et leur arrivée au niveau national suisse lors de la saison 2020.

Ils se nomment Jacopo et Umberto D’Amato, d’origine italienne et habitants du canton de Vaud, ces deux frères marquent les esprits par leur gentillesse et simplicité dans le monde du karting. Un parcours assez atypique que nous avions envie de partager dans un sport encore trop méconnu. Alors comment sont-ils tombés dans la marmite du karting?

[caption id="attachment_90544" align="alignnone" width="1024"]Umberto à l'attaque au volant de son kart Umberto à l’attaque au volant de son kart sur le circuit de Pavia (Italie)[/caption]

Pourquoi avoir choisi le karting?

Autour d’une réunion Zoom (oui c’est la mode), Jacopo, le plus jeune, nous raconte qu’il a toujours adoré conduire et que rouler en karting lui permet d’être rapide sans s’arrêter. Ce sport agit un peu comme un échappatoire pour lui, loin des lois et limites de la circulation routière. En kart, il peut aller à fond, quand il veut avec un seul objectif: aller le plus vite possible, tout le temps. De son côté, Umberto, nous explique qu’il a commencé à pratiquer ce sport car son frère en faisait, juste comme ça, pour voir. Et il a adoré. Des raisons complètement différentes mais qui amènent au même résultat: la passion de la vitesse.

De plus, il est très intéressant d’écouter Jacopo quand on lui demande pourquoi avoir choisi le karting et pas un autre sport. Il nous répond que ce sont les détails du pilotage, le fait de devoir tout orchestrer, analyser et assimiler pour être rapide. Rien d’étonnant quand on sait que Jacopo adore inventer et explorer dans son temps libre. De son côté, son frère Umberto admet avoir un penchant pour l’adrénaline que procure le karting et il ajoute: “C’est un sport bien plus difficile que ce que les gens pensent et la préparation physique est primordiale car l’intensité y est maximale”. En les écoutant, on relève que l’important est qu’il y ait une infinité de raisons et de plaisirs intenses à pratiquer le karting.

[caption id="attachment_90545" align="alignnone" width="2048"]Jacopo karting Jacopo en kart à boîte de vitesses à Vesoul (France)[/caption]

Un parcours sportif récent, mais très intense

D’un point de vue sportif, leur parcours est, en réalité, très récent. Et c’est cela qui impressionne. En entrant dans ce monde grâce à la découverte du karting de location en 2018 à l’âge de 13 et 14 ans, sous la houlette de Nicolas Rohrbasser, coach karting, ils débutent la compétition une année plus tard seulement, en 2019, ensemble dans la même catégorie. Tout d’abord, Jacopo et Umberto roulaient avec des machines mono vitesse en catégorie X-30 en participant au Trofeo Vega avec le Team Spirit-Karting.. Un championnat parallèle au championnat suisse, du même niveau et très relevé. Une saison pour découvrir et apprendre tous les paramètres demandés et requis par le kart de compétition. La préparation et l’entretien du moteur, les réglages du châssis, la carburation, le mental, la gestion de course et la préparation physique. Les deux frères admettent, tous les deux, que le physique était le point le plus difficile à gérer. Ils reconnaissent qu’être rapide sur 10 tours ne posait pas de problème, mais que de tenir sur la durée de la course et l’ensemble du week-end devenait très difficile. Ils ont donc travaillé sur cet aspect, et y étaient obligés car tous les deux ont choisi d’évoluer dans des catégories supérieures en 2020. Karts à boîte de vitesses pour Jacopo et catégorie OK (catégorie internationale développant plus de 40 CV) pour Umberto. Les deux frères ont donc choisi des chemins différents, pour évoluer et peut-être, afin éviter une rivalité sur la piste pendant les courses?

Une rivalité entre frères parfois tendue

Difficile d’en avoir le cœur net, mais: “La rivalité entre frères n’était pas toujours facile à gérer”, disent-ils. Car ils roulaient dans la même catégorie et devaient souvent jouer des coudes dans le peloton. Jacopo avoue que c’était parfois tendu dans la voiture au retour d’un meeting de course. “Avec l’adrénaline, la volonté de dépasser, il n’était pas toujours facile de me battre contre mon frère” confie Umberto, “Mais même si on a eu quelques accrochages, on est toujours resté fair play entre nous”. Il était donc peut-être plus sage de prendre une direction différente pour 2020, et au vu de leurs prestations, on peut dire qu’ils ont eu raison.

Une saison 2020 prometteuse et des souvenirs pleins la tête

Des podiums, une pole position, des meilleurs tours, 2020 aura été riche en résultats probants pour la famille D’Amato. Au volant de leur bolide dans leur catégorie respective, ils ont mené la vie dure aux meilleurs pilotes suisses et sont très satisfaits de leur progrès: “Pour notre seconde saison en compétition, nous avions l’objectif de progresser et de faire des tops 10 au championnat suisse”, avouent-ils. Et Umberto ajoute qu’il a eu un déclic au milieu de la saison: “J’ai commencé à me sentir en confiance et à mieux maîtriser mon matériel”. Jacopo gardera un magnifique souvenir de son premier départ arrêté, procédure spéciale pour les karts à vitesses: « Après avoir quitté la pré-grille, l’adrénaline remontait et j’ai trouvé cette sensation vraiment incroyable”. En voyant les émotions sur leurs visages lorsqu’ils nous racontent cette saison 2020 très spéciale, on se doute que le karting est très intense et peut laisser des souvenirs indélébiles.

De nouvelles perspectives pour 2021

Les deux frères montrent qu’il n’y a pas d’âge pour commencer les sports mécaniques, et surtout que le travail et la passion peuvent conduire à des exploits et construire des souvenirs magiques. Ils ne savent pas encore de quoi sera fait 2021, peut-être encore un peu de kart, ou un passage en auto? Quoi qu’il arrive, le virus de la vitesse est toujours en eux et les connaissant, ils vont réaliser quelques belles surprises cette année encore!

]]>

Related posts