Yokohama 160×600
Vide

WRC – FORUM8 ACI Rally Monza : La Grande Finale

La 12ème et dernière manche du Championnat du monde des rallyes aura lieu ce week-end en Italie. C’est le fameux circuit de Monza qui servira de centre névralgique au dernier rallye de l’ère WRC’17.

Lancées en 2017, les WRC actuelles tirent leur révérence en cette fin 2021. Après 5 ans passés à parcourir les routes du mondial, la génération actuelle de World Rally Cars laissera la place à de toutes nouvelles voitures dès janvier 2022 à l’occasion du Rallye Monte Carlo. Les Fiesta, Yaris et autres i20 actuelles laisseront la place à une nouvelle catégorie de voiture dont la technologie hybride fera office de grande nouveauté. Nous aurons l’occasion de vous présenter le WRC 2022 lors d’un prochain article sur Sport-Auto.ch.

Revenons donc au FORUM8 ACI RALLY MONZA qui verra s’affronter les équipages du WRC dès vendredi matin. Après avoir remplacé la manche de clôture du WRC 2020, le Monza remet ça en prenant la place du Rallye du Japon qui a été annulé en raison de la situation sanitaire. C’est donc sur terre européenne que le champion du monde des rallyes sera couronné.

Autant les classements pilote/navigateur que constructeur restent ouverts. Si le Toyota Gazoo Racing semble particulièrement bien placé pour l’emporter au championnat constructeur, devant Hyundai, le classement pilote reste plus ouvert.

La paire Sébastien Ogier/Julien Ingrassia, qui courra sa dernière épreuve ensemble (Julien Ingrassia cessera son activité de navigateur au terme de la saison), devance le duo Elfyn Evans/Scott Martin de 17 points. Cet avantage, certes confortable sur le papier, pourrait néanmoins s’avérer insuffisant si l’équipage français devait subir une importante mésaventure ou, pire, un abandon. Avec la victoire à 25 points (+5 points maximum pour la Powerstage), les britanniques pourraient également coiffer la couronne mondiale au terme du Monza Rally.

UN REMAKE DE 2020 ?

En 2020, le champion du monde actuel Sébastien Ogier, a été titré après Monza alors que son opposant se nommait déjà… Elfyn Evans. Ce dernier, alors en tête du championnat, avait subi un abandon sur sortie de route dans les spéciales montagneuses et enneigées autour de Monza.

Si la météo de l’édition 2021 semble plus clémente qu’il y a une année, l’ensemble des participants devra néanmoins se méfier des conditions de route changeantes en cette période de l’année. Ils devront éviter les pièges des spéciales tantôt sèches, tantôt mouillées, voir parfois recouvertes de feuilles mortes…

LE PARCOURS

L’ACI MONZA RALLY se déroulera sur 16 épreuves spéciales. Si, par le passé, le rallye se courrait exclusivement dans l’enceinte du circuit de Monza, cette année, l’épreuve compte 4 spéciales hors du circuit (sur les hauteurs de Bergamo) à parcourir à deux reprises. Les 8 autres spéciales se passeront dans l’enceinte du circuit sur différents parcours tracés par les organisateurs.

vendredi 19 novembre
Gerosa 1 07h31
Costa Valle Imagna 1 08h16
Gerosa 2 10h16
Costa Valle Imagna 2 11h08
Cinturato 1 (circuit) 13h38
Cinturato 2 (circuit) 15h48
Grand Prix 1 (circuit) 18h20
samedi 20 novembre
San Fermo 1 07h15
Selvino 1 08h15
San Fermo 2 10h45
Selvino 2 11h45
Sottozero 1 (circuit) 14h51
Sottozero 2 (circuit) 17h01
dimanche 21 novembre
Grand Prix 2 (circuit) 07h48
Serraglio 1 (circuit) 10h08
Serraglio 2 (circuit) – Powerstage 12h18

LES PARTICIPANTS

La plupart des équipages habituels du WRC 2021 seront encore au rendez-vous à Monza pour le dénouement du championnat. A noter néanmoins l’absence du pilote Hyundai Ott Tanak qui évoque des raisons familiales pour pointer aux abonnés absents. C’est Teemu Suninen/Mikko Markkula qui sont promus dans la WRC Hyundai aux côtés de Dani Sordo/Candido Carrera et des titulaires habituels Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe.

Côté Toyota, les équipages habituels finiront leur saison avec le but principal de rapporter le titre constructeur à leur employeur. Enfin, M-Sport alignera Gus Greensmith, qui sera navigué pour la première fois par Jonas Anderson, et Adrien Fourmaux/Alexandre Coria.

En WRC2, le titre étant déjà attribué à Andreas Mikkelsen, on notera que Jari Huttunen, ancien pilote Hyundai, prendre le volant de la Fiesta Rally2 pour la première fois.

Côté Suisse, seul Marco Menchini (navigateur d’un certain Bally) sera engagé aux côtés de Pablo Biolghini dans une Skoda Fabia Evo.

Photos Red bull, Hyundai Motorsport

Related posts