Vide
Jok 160X600

Voyage au pays de la Nascar – Place à la course

Les jours de course, le public peut déambuler librement dans les garages et le long de la pitlane où il peut approcher les voitures de près. Quelques heures avant le début de la course, tout s’agite. Les spectateurs se réunissent sur le gazon entre les stands et la piste pour assister à la cérémonie de départ qui inclut un concert et la présentation des pilotes.

Chaque année, c’est un chanteur ou un groupe typiquement américain (parfois même mondialement connu) qui se produit sur scène avant de laisser place à la traditionnelle prière et à l’hymne américain. À Charlotte, lors du Coca Cola 600, on assiste en plus à une cérémonie d’intronisation de marines et à un show militaire où les tirs de canons se mêlent à des survols en hélicoptères et descentes en rappel. Lors des dernières notes de l’hymne national, les spectateurs lèvent les yeux au ciel pour admirer, spécifiquement lors de ce week-end du « Memorial Day », deux hélicoptères de l’US Airforce qui traversent le circuit.

A partir de ce moment-là, les pilotes montent dans leurs voitures et les fans regagnent les gradins. Enfin, les mots magiques retentissent: «Drivers, start your engines!»

Les quarante V8 se mettent en marche dans un bruit assourdissant, le départ est donné. Les deux premiers tours de formation ont lieu derrière le pace-car (voiture de sécurité), conduite cette année par Charlotte Flair, 9 fois championne de catch féminin. Ensuite, le drapeau vert est agité pour laisser place à plus de quatre heures de spectacle. Les fans attendent le fameux «big one» (accident impliquant de nombreuses voitures), tout en espérant que leur pilote favori n’y soit pas impliqué!

Pour suivre la course dans les meilleures conditions, les spectateurs peuvent louer ou acheter des scanners (casques radios) qu’ils règlent sur la fréquence émettant les informations de course en temps réel de leur pilote favori, ils entendent en direct les communications entre le pilote et son équipe. PHOTO 59 Après presque cinq heures, le drapeau à damiers est agité. Les voitures n’ont pas encore terminé le tour de décélération que les fans rejoignent déjà leurs véhicules sans s’attarder pour quitter le circuit dans les minutes qui suivent l’arrivée. Ce qui constitue la dernière habitude américaine du week-end.

Retrouvez toutes les photos de notre périple dans notre galerie. Épisode 1 Épisode 2 Épisode 3 Récit Angela Della Torre/Sport-Auto.ch, credit photo Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch]]>

Related posts