Yokohama 160×600
Vide

Surprises, rebondissements et spectacle à Dijon

Pour son retour sur le Circuit de Dijon-Prenois après cinq ans d’absence, le Championnat de France FFSA GT nous a offert une première course pleine d’émotions. 

En s’emparant de la tête à quelques minutes seulement du drapeau à damier, Ricardo van der Ende – qui avait relayé Benjamin Lessennes – permettait à la BMW M4 GT4 #17 de L’Espace Bienvenue d’être la première double lauréate de l’année dans la Silver Cup.

Champions en 2020, le Néerlandais et le Belge ont ainsi repris quelques points à Enzo Joulié et Étienne Chéli… Jouant une fois de plus placés avec la Toyota GR Supra GT4 Evo de Matmut Evolution, les leaders du championnat sont passés à moins d’une demi-seconde de la victoire, mais ils confirment néanmoins leur régularité et conservent la tête du classement provisoire.

Après s’être élancés depuis la pole position, Victor Weyrich et Mateo Villagomez se sont constamment battus pour un nouveau succès après avoir inauguré leur palmarès à Magny-Cours. Leur 3e place finale, à une seconde à peine des vainqueurs, est toutefois une preuve supplémentaire qu’il faut compter avec eux cette saison. Quatrièmes, Nelson Panciatici et Loris Cabirou (Alpine A110 GT4 – CMR) affichent eux aussi une belle régularité depuis le début de l’année, le top 5 de la Silver Cup étant complété par Arno Santamato et le revenant Stéphane Tribaudini (Audi R8 LMS GT4 – CSA Racing).

Pro-Am : Trémoulet et Jouffret saisissent leur chance

La lutte pour la victoire dans la catégorie Pro-Am a été captivante à suivre ! Après avoir pris le meilleur sur Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 – Saintéloc Racing) en début de course, Jim Pla passait le volant à son équipier Jean-Luc Beaubelique peu après la mi-course. Et alors que le vice-champion 2018 creusait l’écart, l’éclatement d’un pneu dans la courbe de Pouas envoyait la Toyota GR Supra GT4 Evo de Matmut Evolution dans le bac à graviers.

Ayant relayé un excellent Steven Palette sur la BMW M4 GT4 de VSF Sports – Amplitude Automobile, Florian Teillais se retrouvait dès lors en tête du Pro-Am pour sa toute première apparition dans le Championnat de France FFSA GT ! Il ne pouvait toutefois pas résister au retour d’Olivier Jouffret, vainqueur avec Éric Trémoulet sur la Mercedes-AMG du Vic’Team.

Cette cinquième course de la saison marque peut-être un tournant : c’est non seulement la première fois de la saison que Grégory Guilvert et Christophe Hamon ne l’emportent pas, mais en plus les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 #42 ont dû se contenter de la 6e place dans la classe au terme d’une course rendue difficile par la dégradation des pneus et un contact dans le dernier tour. Leurs adversaires le savent désormais : les duettistes du Saintéloc Racing ne sont pas invincibles !

Après la sortie de piste de Jean-Luc Beaubelique, Gabriela Jilkova et Lucile Cypriano ont apporté un peu de baume au cœur à l’équipe Matmut Évolution en montant sur leur deuxième podium de l’année avec leur Toyota, devant Nicolas Prost et Rudy Servol (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport – CMR) et la paire David Kullmann-Romain Carton (Aston Martin Vantage AMR GT4 – Mirage Racing).

Am Cup : Hurgon et Ferté creusent l’écart

Après l’excellente qualification de Laurent Hurgon, 5e du général, l’Alpine A110 GT4 Evo d’Autosport GP LS Group Performance n’a jamais quitté le commandement parmi la dizaine d’équipages de la Am Cup. En terminant à la 8e place de l’officieux classement général, les leaders du championnat ont fait sensation en Bourgogne et ils s’échappent aux commandes du championnat.

S’il n’y a eu aucun doute pour la victoire, ils furent nombreux à revendiquer les deux autres marches du podium, qui n’ont jamais cessé de changer de camp durant les derniers tours. Après avoir joué au yo-yo dans le classement, Corentin Surand et Christopher Campbell (Mercedes-AMG GT4 – Armada Racing Division) ont eu gain de cause pour la 2e place devant les duos Paul Paranthoen-Aurélien Robineau (Alpine A110 GT4 Evo – Code Racing Development), Frédéric de Brabant-Alban Lagrange (Alpine A110 GT4 Evo – Chazel Technologie Course) et Michael Blanchemain-Grégory Curson-Faessel (Audi R8 LMS GT4 – Saintéloc Racing). Encore en deuxième position à cinq minutes de l’arrivée, Éric Debard et sa fille Carla (BMW M4 GT4 – Debard Automobiles by Racetivity) ont glissé à la 6e position de la Am Cup au terme d’un dernier tour marqué par une violente sortie de piste de Baudouin Detout (Aston Martin Vantage GT4 – GPA Racing), le pilote s’en sortant heureusement indemne.

La deuxième course du Championnat de France FFSA GT à Dijon-Prenois sera lancée à 15h25 ce dimanche avec un direct sur la chaîne YouTube GTWorld à partir de 15h10. Et si elle est aussi spectaculaire que la première, elle sera à ne surtout pas manquer !

Classement

Communiqué et crédits photos : SRO

Related posts