Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Les champions du VEGA Trofeo 2022 sont sortis du chapeau !

Ce qui était sûr c’est que personne n’était sûr ! En effet, ce dimanche 25 septembre sur le circuit du Bugey aucun leader des différentes catégories ne pouvait se permettre le moindre faux pas ou de se les « rouler » en attendant que le trophée ne vienne à lui !

Avec une météo très pluvieuse le matin, des seilles tombaient, et d’immenses gouilles se formaient, puis des courses finales sur une piste séchante avant que le soleil ne vienne régaler la course de KZ en guise de bouquet final, les pilotes nous ont fait vibrer et
trembler…

Le circuit français, qui est divisible en 2 parties avec 6 possibilités de tracés est l’une des plus grandes pistes d’Europe qui se trouve entre le village de Château-Gaillard et la ville d’Ambérieu, accueillait la dernier manche du Vega Trofeo 2022 ! Non loin de la base aérienne militaire 278 d’Ambérieu-Bugey, qui maintenant sert de centre d’approvisionnement de matériel électronique pour l’aviation, la bourgade du département de l’Ain était dans les années 30 un important nœud ferroviaire, avec plus de 250 locomotives au dépôt du plus grand centre de triage de l’époque, surnommé « l’Etoile d’Ambérieu ». Pas moins de 91 pilotes se sont frottés dans les 6 catégories proposées par le Vega Trofeo avec une nouvelle fois l’impressionnante armada du Team Spirit de Bremgarten avec 23 pilotes sous la tente !

Des visites surprises et sympathiques dont nous ont fait part Neel JANI, vainqueur des 24 Heures du Mans en 2016 et champion du Monde d’Endurance sur la Porsche 919 et 3ème pilote chez Toro Rosso lors de la saison 2006, la présence également du pilote vaudois David DROUX, un jeune ancien du karting, vainqueur la veille sur la Ligier du Graff Racing d’une course de Le Mans Cup à Spa-Francorchamps avec comme coéquipier Luis SANJUAN, qui se trouvait aussi au circuit du Bugey, son fils Gauthier faisant ses premières en armes en karting en Supermini. La jeune et prometteuse Chiara BÄTTIG, du team KartBox, qui va tenter à Wohlen, le 8 octobre prochain de décrocher le titre de championne de Suisse dans la catégorie OK Junior était dans le paddock et « supportait » vaillamment ses camarades pilotes en pré-grille !

Supermini (10 pilotes)

Dan ALLEMANN, qui brille dans les compétitions mondiales, est venu faire une pige et n’a pas dans le détail. Sur son Parolin du Team Spirit il s’est adjugé les 3 courses, avec à chaque reprise une confortable avance. Son coéquipier Arnaud VOUTAT, auteur d’une superbe pole en qualification, avec deux belles « seconde place » en préfinale et en finale a engrangé suffisamment de points et conforter ainsi sa première place en championnat et s’adjuger magnifiquement le titre dans sa catégorie. Et avec Yu Kun YAO, 3ème additionné de la 4ème place de Kais AZIZA, enfin débarrassé de la buée de visière en finale, le Team Spirit de la famille ALLEMAN s’offre donc un quadruplé chez les « Supermini », la relève, c’est sûr, pointe le bout de son capot !

Finale

1) Dan ALLEMANN
2) Arnaud VOUTAT
3) Yu Kun YAO

Vainqueur Supermini 2022

Arnaud VOUTAT (Team Spirit)

X30 Waterswift (18 pilotes)

Maxime MAFFI qui roule sous les couleurs de KartBox de Kurt WENGER avait encore mathématiquement une petite chance de remporter le titre pour autant que ses adversaires directs connaissent de gros ennuis ! Auteur de meilleur chrono aux essais, sur une piste par encore mouillée, le tout jeune pilote, fils de Daniel MAFFI, big boss du Maffi Racing qui fait rouler Elia SPERANDIO en F4, a reculé au classement lors des courses sous la pluie malheureusement. Toutefois il s’est superbement repris lors de la finale en terminant 4ème ! C’est sûr on reverra ce petit gaillard aux avant-postes l’an prochain… Et sous une pluie battante c’est Alexis GENOLET qui a remporté la course Sprint puis la Préfinale avant que Lionel BOREL, sur le sec, montre son talent, remportant la finale avec plus de 9 secondes d’avance sur Maxime NOEPPEL ! Le vainqueur du jour, fils de Tobias BOREL, ancien champion des courses KZ2, qui pour notre plus grand plaisir pourrait reprendre du service 2023, est arrivé lors de cette dernière manche en leader du championnat et ce qui est sûr, c’est qu’il a parfaitement maximisé de points pour être sacré… Et un titre de plus pour le Team Spirit !

Finale

1) Lionel BOREL
2) Maxime NOEPPEL
3) Alexis GENOLET

Vainqueur X30 Waterswift 2022

Lionel BOREL (Team Spirit)

X30 Junior (18 pilotes)

La finale a été intense et le mot est tellement faible ! Des fous furieux, des génies excités nous ont prouvé que la course pouvait être virile mais correcte, spectaculaire mais loyale ! D’autant que pendant plusieurs rondes c’est 3 pilotes du Team Spirit qui donnaient le ton. Tour à tour Kevin RABIN, Diego CORREIA et Tiago LIARD nous ont enthousiasmés par leurs dépassements, qui faisaient qu’à pratiquement chaque virage, le leader changeait. Diego pensait enfin obtenir son premier succès qui aurait été largement mérité mais c’est ce diable de Tiago qui est ressorti vainqueur de ce fantastique duel et lui aussi, valeureusement, courrait après un premier succès et qui a su, non seulement être patient mais surtout d’avoir « profité » d’une seule opportunité pour mettre son Parolin, le premier, sous le Chequered Flag !

La course faisant rage pour la victoire, les 3 compères du Spirit se gênant inconsciemment et « ralentissant » lors de leurs doublements, le pilote d’ASK (Académie Suisse de Karting, en lien avec le Karting de Vuiteboeuf) Eric SCHÖPFER s’est emparé de la troisième marche du podium, au nez et à la barbe de Diego CORREIA pour 57 millièmes. Logiquement très déçu par cet épilogue incroyable, ce dernier va rebondir c’est sûr ! Kevin RABIN, vainqueur à deux reprises cette saison, prend la deuxième place et s’assure le titre… Notons encore deux performances de choix de deux autres membres du Spirit Racing incroyablement vorace et boulimique dans les catégories des jeunes pilotes soit celle du protégé de Nicolas ROHRBASSER, quadruple vainqueur du Vega Trofeo et triple champion Suisse en KZ2 et coach karting, le vaudois Michael PEMSING, victorieux lors du second meeting de Levier, encore une fois quelque peu malchanceux et qui au terme d’une folle remontée en finale avant de percuter un concurrent en tête à queue devant lui, et revenait sur les leaders, a été l’auteur du meilleur tour en course et celle, tout aussi remarquable et remarquée de Matt CORBI, le « mini » qui avait décidé avec son mécano de papa de grimper en Junior, pour préparer la prochaine saison, et qui lui a été l’auteur d’une fantastique pole-position devant tous ses « ainés » et les suiveurs qui n’en revenaient pas…

Finale

1) Tiago LIARD
2) Kevin RABIN
3) Eric SCHÖPFER

Vainqueur Junior 2022

Kevin RABIN (Spirit Racing)

Senior (22 pilotes)

Les cadors de la catégorie nous ont fait plaisir ! Des courses disputées avec un Robin AFFOLTER qui avait décidé de tenter de déloger Valentin SENES en tête du championnat ! Tout d’abord Robin s’emparait de la pole position puis de vaincre la course Sprint devant le toujours présent Martin HUBLER avant de devoir abandonner durant le tour de formation de la Préfinale. La messe était dite et le tapis rouge déroulé pour Valentin SENES avant l finale… Celle-ci fut somptueuse avec tout d’abord un cavalier seul de Savio MOCCIA, sur son KR du MH Racing, avant que Yan ROTHEN ne fonde sur lui, comme un avion ! Mais Savio a su faire parler sa grande expérience et n’a pas perdu son sang-froid quand le pilote Spirit lui a ravi la tête de la course et avec des chassés-croisés de trajectoires, le broyard a dû s’avouer vaincu et de terminer à 63 millièmes du Graal ! Yan ROTHEN le sait, comme sa devise « les grandes choses sont faites d’un ensemble de petites choses », citation de Van Gogh, il n’est plus très loin de la plus haute marche de la boîte…

Et le plaisir a été décuplé, pour les spectateurs présents et les tous leurs supporters, lors de la remise des prix par la joie et les sourires des trois premiers de la course ! Savio MOCCIA pour son « retour » par cette superbe victoire, Yan ROTHEN qui savourait sa deuxième place en expliquant qu’il avait tout fait pour le passer et surtout le neuchâtelois Valentin SENES, sur son kart FA de l’année dernière de l’équipe LKM, structure romande qui « monte » c’est sûr ! On a kiffé ce podium et on se réjouit d’avance de les revoir, ainsi que les autres cadors tels HUBLER, BOSS, JOLLIET, LUONGO, AFFOLTER, le luxembourgeois SCHAACK et Kilian STREIT qui n’était pas présent sur la piste du BUGEY !

Finale

1) Savio MOCCIA
2) Yan ROTHEN
3) Valentin SENES

Vainqueur Senior 2022

Valentin SENES (LKM)

KZ2 (19 pilotes et 5 Master)

Ah les courses de KZ avec le départ arrêté, les autres catégories étant en départ lancé, avec cette montée d’adrénaline lorsque les pilotes enclenchent la première vitesse, jouent vigoureusement avec la pédale des gaz avant qu’ils soient lâchés par l’extinction des feux rouges ! Un truc de fou à vivre en live absolument… Vibrations de ouf garanties ! Et dans la catégorie reine du karting, c’est de loin pas des « charlots » qui sont derrière le volant, Danny BUNTSCHU, triple champion Suisse chez les jeunes, voulait absolument remporter un titre en KZ2 ! Pour se faire, le pilote de l’équipe hexagonale Bourgeois Karting basée à Thoiry entre le Jura et Genève, avait non seulement toutes les cartes en main, en ayant fait le plein de confiance en augmentant sensiblement son avance lors des dernières courses sur Valentino DI DONATO du team ROMEO, et pouvait bénéficier de l’aide précieuse de Pierre
BOURGEOIS, pilote et « team manager » de sa toujours souriante écurie familiale ! Pour un cheveu, Danny BUNTSCHU a mis son Tony sur la première ligne devant justement Pierre BOURGEOIS, qui faisait d’entrée barrage aux poursuivants, puis il a remporté les 3 courses du jour devant son coéquipier français, qui, pour cette course pilotait un Drago Corse, du GS Karting France des frères AUBRY. Danny voulait absolument la victoire en finale et beau joueur, visuellement en tout cas, Pierre ne la lui a pas disputée, se faisant tout de même l’auteur du best lap ! Le « local » Alexis GARCIA, du Foti Junior Team, complète le podium profitant de la pénalité pour défaut de spoiler de Timo MOSER qui a « raflé » toutes les 5ème places lors de 3 courses…

Notons aussi le plaisir de voir rouler le « jeune vétéran » Mathieu COCHAND en KZ2, qui préfère s’amuser sans se prendre le chou avec les jeunes loups et qui tire toujours son épingle du jeu et surtout, bénéficiant de son immense expérience, présent dans les tout premiers généralement en finale ! Justement, en parlant des anciens, des papys, sans vouloir les offenser ni les oublier, tels les routiniers et sympathiques Gérard SPYCHER ou Daniel CORNU, il est très difficile d’en parler puisqu’ils courent en même que leurs cadets, en ayant quelques kilos supplémentaires à apprivoiser, obligatoirement, sur la balance, soit 185 kilos, kart et pilote, contre 175 aux jeunots et qu’ils partent en fin de grille… Si Daniel WITTWER s’est emparé du meilleur temps en qualif, c’est Reto KUMMER qui a remporté la finale devant Jérémy BACH qui reste leader de la catégorie et devient le premier gagnant du Vega Trofeo KZ Master !

Finale

1) Danny BUNTSCHU
2) Pierre BOURGEOIS
3) Alexis GARCIA

Vainqueur KZ2 2022

Danny BUNTSCHU (Bourgeois Karting)

Vainqueur KZ2 Master

Jérémy BACH (LDGRacingBach)

Ce qui est sûr, c’est qu’on en redemande de pareilles courses, on en est plus que sûr !

Teddy PADDINGTON

Related posts