Vide
Jok 160X600

IMSA – Cadillac remporte les 12h de Sebring au terme d’une fin de course folle

Au lendemain de la première manche du FIA WEC 2023 disputé sur le tracé de Sebring, résumé à lire ici, le béton du tracé Floridien était le théâtre de la classique de 12 heures. Et, lors de cette édition 2023, tout allait se jouer à 20 minutes de la fin.

Ainsi, alors que la nuit s’était emparée du tracé, la lutte faisait rage entre Mathieu Jaminet (Porsche n°6), Filipe Albuquerque coéquipier de Louis Delétraz sur l’Acura n°10 et Felipe Nasr sur la deuxième Porsche 963. Arrivés dans du trafic, les deux leaders essayaient de se faufiler et le pilote Portugais tentait d’en profiter pour prendre la tête. Mais, l’Acura et la Porsche se touchait et le prototype du Andretti Autosport partait en glisse dans l’herbe et, en perdition, venait percuter la Porsche alors que le second prototype allemand ne pouvait éviter le carambolage.

 

 

Dès lors, c’est l’Acura n°31 qui récupérait les lauriers de la victoire devant la BMW n°25, seule autre GTP à terminer l’épreuve sans gros problème, et le Tower Motorsport, qui remportait la catégorie LMP2 avec l’Oreca n°8, montait également sur le podium au classement général. Douzième au général, le team Riley remportait la catégorie LMP3 avec la Ligier n°74.

Dans la catégorie GTD Pro, la victoire revenait à Patrick Pilet et le Pfaff Motorsport, notamment grâce à une bonne stratégie de gestion du carburant. Le pilote Franco-suisse et ses coéquipiers coupaient la ligne d’arrivée avec deux secondes d’avance sur la Lexus n°14 du Vasser Sullivan, la Mercedes n°79 du Team WeatherTech Racing, la Lamborghini n°63 d’Iron Lynx de Romain Grosjean, la Corvette officielle n°3 et la Ferrari n°62 du Risi Competizione complétant le top 6 en une dizaine de secondes, témoignant d’une catégorie toujours très relevée.

Dans la catégorie GTD, les BMW M4 signaient le doublé, la n°1 du Paul Miller Racing précédant d’une seconde la M4 n°96 du Turner Motorsport. Après avoir disputé les 1000 miles de Sebring la veille au volant d’une Porsche, Rahel Frey et les Iron Dames (Sarah Bovy et Michelle Gatting) se retrouvaient au volant de la Lamborghini Huracan GT3 n°83 qu’elles menaient au 11ème rang de catégorie. Moins de réussite en revanche pour Philip Ellis et le Winward Racing qui était contraint à l’abandon peu avant les 2/3 de course.

Classement

Crédit photo : IMSA

 

Related posts