Vide
Jok 160X600

F1 – GP d’Espagne: Max une fois encore

Le champion du monde en titre a remporté pour la troisième année consécutive le Grand Prix d’Espagne. Il s’impose devant  Lando Norris qui prend, par la même occasion, la seconde place au classement général.

Max Verstappen a triomphé avec moins de 3 secondes d’avance sur le pilote britannique de McLaren. Lando Norris se montre ainsi le seul contradicteur du pilote de la Red Bull. Malgré un retard de 69 points au classement, le pilote britannique reste dans la course. Lewis Hamilton a complété le podium, signant ainsi son premier top 3 de la saison. L’écurie Mercedes semble être sur la bonne voie.

Lewis Hamilton retrouve les joies du podium

Lando Norris, parti en pole position pour la deuxième fois de sa carrière, a raté son départ, ce qui lui a probablement coûté la victoire. Son compatriote George Russell, parti de la quatrième position, a en revanche pris un excellent envol et s’est retrouvé en tête dès le premier virage. Cependant, il a rapidement rétrogradé pour finalement terminer à la quatrième place, juste derrière son coéquipier.

Pour Lewis Hamilton, ce podium est amplement mérité. La course a été parfaitement maîtrisée par le septuple champion du monde, tant par ses choix stratégiques que par ses dépassements, notamment celui à la « limite » sur Carlos Sainz. Ce dernier, bien qu’ayant marqué des points devant son public, a aussi fait parler de lui du côté de son écurie. En effet, le début de course a été marqué par une situation tendue où les deux pilotes de la Scuderia ont failli s’accrocher, Carlos Sainz frôlant Charles Leclerc manquant de peu de provoquer un double abandon. Les deux pilotes de la Scuderia terminant au 5ème pour Charles Leclerc et au 6ème pour Carlos Sainz.

 

Un peu d’air pour l’écurie Alpine 

Les deux Alpines ont terminé dans les points, effaçant ainsi en partie le fiasco de Monaco. Pierre Gasly terminant à la 9ème place devant son coéquipier Esteban Ocon. L’effet « Briatore » porterait-il déjà des fruits? Quoi qu’il en soit ces points sont les bienvenus pour l’équipe tricolore.

En revanche, du côté d’Hinwil, l’écurie Stake F1 Team continue de connaître des difficultés. Malgré une légère amélioration de leur monoplace, voyant les deux pilotes se qualifier pour la Q2, le week-end s’est une fois de plus terminé sans aucun point.

Prochain rendez-vous, le Grand Prix d’Autriche du 28 au 30 juin.

@RedBull-Getty Images / Red Bull Content Pool  @Stake F1Team @Pirelli

 

Related posts