Vide
Jok 160X600

F1- GP de Hongrie : La passe de 7 pour Max Verstappen

On s’y attendait et le champion du monde n’a pas failli pour remporter une 7ème victoire consécutive. Ce triomphe offre par ailleurs un record à son écurie, avec un 12ème succès de rang. Red Bull assomme la concurrence.  

La veille, Lewis Hamilton s’est rappelé au bon souvenir de tous, décrochant une 104ème pole position ! Le champion britannique n’avait plus goûté à un tel bonheur depuis une année et demie. Il s’en est fallu de peu puisque Max Vestappen se voyait devancer de seulement 3 millièmes !

La qualification du samedi a également redonné le sourire à l’écurie Alfa Romeo, puisque Guanyu Zhou décrochant une incroyable 5ème place et Valterri Bottas une belle 7ème place ! Un tel résultat pour l’écurie suisse ne s’était plus vu depuis plus d’une décennie. Hélas, les deux pilotes n’ont pas pu confirmer lors de la course.

Un départ rocambolesque

Au départ, Lewis Hamilton n’a pas pu résister longtemps à Max Verstappen. Le pilote batave réussissant un envol parfait. Derrière, Oscar Piastri profitait de cette lutte pour passer le septuple champion de monde qui était également surpris par son compatriote Lando Norris au virage 2.

Malheureusement, le départ n’a pas souri à Guanyu Zhou, puisque ce dernier restait pratiquement scotché sur place ! Englué en queue de peloton, il allait ensuite harponner la monoplace du revenant, Daniel Ricciardo provocant un accident qui voyait les deux Alpines boutées hors de la piste ! Un scénario catastrophe pour l’écurie tricolore qui vit bien des remous ces temps, avec, entre autres, l’annonce de la mutation de son PDG Laurent Rossi.

Sergio Perez retrouve la confiance.

Lewis Hamilton a tout tenté pour aller chercher une place sur le podium, mais sa Mercedes ne lui en a pas donné la possibilité.  Lando Norris était également en difficulté avec ses pneus en fin de course, toutefois le jeune pilote britannique a réussi à garder Sergio Pérez à distance pour conserver sa deuxième place.

Le pilote mexicain a enfin retrouvé la joie d’un podium, après une traversée du désert de quelques courses. Checo avait pourtant mal commencé son week end, puisqu’il partait en 9ème position seulement. Sa combativité, alliée à une monoplace parfaite, le voyait donc terminer à une belle 3ème place. Il était d’ailleurs élu pilote du jour.

Derrière ce quatuor, on retrouve Oscar Piastri. Le pilote australien confirme ainsi le retour au premier plan des McLaren. Il devance George Russell, et les deux pilotes Ferrari, Charles Leclerc et Carlos Sainz. Pour la Scuderia, le chemin pour retrouver les sommets semble encore long.

 

L’avis de Sport Auto

Même si les week end se suivent et se ressemblent quant à l’identité du vainqueur, il est appréciable de voir que derrière ça bouge ! Le retour aux avant-postes de l’écurie McLaren n’est pas pour nous déplaire. Lando Norris signe un deuxième podium consécutif. Quant à Oscar Piastri, il apprend vite et semble avoir fait le bon choix en rejoignant l’écurie de Woking. Mais c’est surtout la pole-position de Lewis Hamilton qui a fait du bien. Même s’il n’a plus rien à prouver, il nous rappelle à quel point il est un extraordinaire compétiteur !

Cela augure donc de belles batailles derrière l’intouchable pilote néerlandais !

Prochaine course, le Grand Prix de Belgique  du 28 au 30 juillet

Credit photos: @Pirelli @RedBull-Getty Images / Red Bull Content Pool

Related posts