Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

F1 – GP d’Azerbaïdjan: Victoire facile pour Max Verstappen

 
BAKU CITY CIRCUIT, AZERBAIJAN – JUNE 10: Sergio Perez, Red Bull Racing RB18 during the Azerbaijan GP at Baku City Circuit on Friday June 10, 2022 in Baku, Azerbaijan. (Photo by Mark Sutton / LAT Images)

Max Verstappen et Sergio Pérez ont signé un nouveau doublé pour Red Bull devant George Russel. Les deux Ferrari éliminées  sur problème mécanique. Valtteri Bottas 11ème pour Alfa Romeo Sauber.

Charles Leclerc qui partait en tête s’est fait voler la politesse par Sergio Pérez au premier virage. Le Mexicain prend le large devant le Monégasque et son coéquipier Verstappen. Après huit tours, Carlos Sainz 4ème voit sa boîte de vitesse rendre l’âme et la Virtuel Safety Car enclenchée.

Charles Leclerc perd gros

Tous les concurrents en profitent pour changer de gommes mis à part les deux premiers de chez Red Bull. Ceci permet ainsi à Charles Leclerc de prendre les commandes lorsque les pilotes du Taureau rouge procèdent à leur arrêt au stand. Le leader de Ferrari va cependant tout perdre au 21ème tour puisque son moteur explose à nouveau. Quel coup de tonnerre pour la Scuderia.

BAKU CITY CIRCUIT, AZERBAIJAN – JUNE 12: Valtteri Bottas, Alfa Romeo C42, leads Kevin Magnussen, Haas VF-22 during the Azerbaijan GP at Baku City Circuit on Sunday June 12, 2022 in Baku, Azerbaijan. (Photo by Carl Bingham / LAT Images)

Red Bull tranquille

Sans adversaires après la mi-course, Red Bull va tranquillement signer un nouveau doublé. Et ceci sans DRS, puisque les voitures autrichiennes connaissent des problèmes pour activer leur aileron arrière. Qu’importe, ils devancent les deux Mercedes de Russel et Hamilton et prennent le large au championant. Quant à Valtteri Bottas, il termine à la porte des points, 11ème avec une livrée italienne mais cette fois-ci peu dans le rythme.

L’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : le marsouinage encore et toujours

Si vous n’avez pas vu la course de Lewis Hamilton, peu importe. Regardez simplement sa sortie de voiture. Tel un homme de 80 ans, il s’extirpe péniblement de sa monoplace, douleurs et dos meurtri. Il faut trouver une solution face à ce phénomène malsain en Formule 1.

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Max Verstappen

Vous pensiez qu’il était inquiété par Sergio Pérez ? Très peu pour le Néerlandais. Il est revenu dans ce Grand-Prix par la force et a répondu après la défaite de Monaco par la meilleure des manières.

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : Ferrari

Il ne suffit pas d’avoir la voiture la plus rapide et de dominer le samedi. Il faut tenir sur la distance et soigner les détails. La fiabilité en est un très important paraît-il…

Prochain Grand-Prix le 19 juin au Canada pour un tour du monde assez incompréhensible.

Image
Crédits Photos: @Steve Domenjoz, @Pirelli @FIA Formula 1

Related posts