Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Entretien avec Amanda Rossetti – Pourquoi n’y a-t-il pas encore un championnat pour les concurrentes féminines ?

Amanda Rossetti navigue depuis quelques années avec Maude Studer. Les deux compères forment l’un des équipages 100% féminin que nous pouvons voir évoluer sur les épreuves suisses. Contrairement à nos pays voisins, nous n’avons aucun trophée pour les dames. 

Sport-Auto.ch s’est entretenu avec Amanda Rossetti avant que débute sa saison.

Sport-Auto.ch : Peux-tu te présenter brièvement ?

Amanda Rossetti : « Je m’appelle Amanda Rossetti, j’ai 34 ans et je suis comptable dans une régie immobilière. Je suis maman d’un petit garçon de 5 ans et passionnée par de nombreux sports dont le sport automobile depuis 2009. »

Comment es-tu arrivée dans le monde du sport automobile ?

« C’est mon ex-mari qui m’a transmis sa passion. J’ai direct croché lorsqu’il roulait en 2009. J’ai commencé en tant que spectatrice et ensuite j’ai pris ma première licence en 2011. On a participé au championnat suisse junior en 2012 avec une Renault Twingo R1. On a malheureusement perdu le championnat lors du Rallye du Mont-Blanc. Depuis 2014, je participe à diverses courses généralement avec mon amie, Maude Studer. C’est en partie grâce à elle que j’ai pu progresser au fil des courses. »

Comment expliques-tu que le monde du sport automobile féminin suisse soit plus développé dans les pays limitrophes ?

« Premièrement en Suisse, le rallye n’est pas très médiatisé. Les budgets sont différents. En France, il y a de nombreux avantages pour tout le monde et encore plus pour nous les femmes. Le prix pour s’inscrire au Clio Trophy France Asphalte et Terre est de 1800€ alors que c’est gratuit pour un équipage féminin. Nous avons également une dotation de 500€ à chaque départ ce qui rembourse quasiment la moitié de l’inscription. »

On peut voir une catégorie féminine au Critérium Jurassien, est-ce que tu arrives à comprendre que ce soit uniquement lors du Critérium ?

« C’est une décision prise par le comité de l’organisation du Critérium Jurassien. L’objectif était de mettre en avant les femmes dans le sport automobile suisse. L’idéal serait naturellement que nous ayons un petit challenge à chaque épreuve helvétique. »

Quel devrait être ton programme et quels seront tes objectifs ?

« Je participerai au Clio Trophy France Terre avec Sébastien Studer. C’est une formule de promotion qui se dispute uniquement sur le sol français. Le championnat est composé de cinq manches. Mon objectif sera d’apprendre cette surface si particulière et de progresser avec de nouvelles expériences. Je sais également que je serai au Critérium Jurassien avec Sébastien Studer et j’aimerais participer au Rallye International du Valais. »

Related posts