Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

ADAC GT Masters – Raffaele Marciello champion 2022, Emil Frey Racing remporte le titre Équipe

Malgré un dernier week-end de course en demi-teinte, avec un abandon lors de l’ultime course de la saison, Raffaele Marciello s’est assuré le titre dans le championnat de GT Allemand ce samedi en terminant au cinquième rang de la pénultième course de la saison.

Ainsi, si Raffaele Marciello s’élançait de la pôle position et conservait la tête de la course jusqu’au changement de pilote, le pilote suisse allait connaître une deuxième partie de course quelque peu difficile depuis son stand. Ainsi, Daniel Juncadella, son coéquipier, était pris dans un contact avec Jules Gounon. Mais, si ce contact provoquait une crevaison à Jules Gounon, il permettait aussi à Ayhancan Güven de prendre la tête de l’épreuve. Et, le pilote Porsche et son coéquipier Christian Engelhart, principaux adversaire de Marciello pour le titre, allait ensuite mener la course jusqu’à l’arrivée. Deuxième à ce moment de la course, Daniel Juncadella allait se retrouver sous la pression de Franck Perera, puis, après que ce dernier se soit emparé de la deuxième place, c’est Marco Mapelli et Jack Aitken qui prenait l’avantage sur la Mercedes. Mais, une septième place étant suffisante pour assurer le titre au pilote Suisse, Daniel Juncadella ne prenait aucun risque et franchissait la ligne au cinquième rang et le titre à son coéquipier :

Raffaele Marciello : « J’ai attendu longtemps ce titre, et ça a finalement marché. De l’extérieur, la fin de course a peut-être semblé tendue, mais j’étais confiant que tout irait bien. Cependant, je n’ai pas compris la manœuvre de Jules, d’autant plus qu’il a gâché toute chance qu’il avait de terminer deuxième du championnat. Daniel a donc perdu du temps, mais nous ne voulions prendre aucun risque, nous voulions juste terminer la course. Cette année fut très réussie pour moi, mais je dois dire que nous avons aussi eu ce petit coup de chance dont vous avez besoin dans les phases cruciales. »

Heureusement pour le nouveau champion, le titre était acquis avant l’abandon, à mi-course, de ce dimanche. Victime d’uen crevaison la veille après le contact avec Daniel Juncadella, Jules Gounon et Fabian Schiller terminaient la saison sur une victoire après s’être emparé du commandement de l’épreuve dès le départ, devant Ricardo Feller qui avait, lui aussi, pris le meilleur sur le poleman Ayhancan Güven. Et, pour le pilote Suisse du Land Motorsport, cette deuxième place clôture un week-end plutôt réussi après avoir pris la huitième place la veille. En revanche, ce fut un week-end à oublier pour Patric Niederhauser qui se classait treizième samedi avant d’abandonner le dimanche.

Outre le titre pilote pour Raffaele Marciello, le championnat Team revient, également, en Suisse puisque le Emil Frey Racing à remporté le titre équipe suite à la deuxième place d’Arthur Rougier/Franck Perera le samedi et de la cinquième place de Konsta Lappalainen/Mick Wishofer le lendemain.

Lorenz Frey-Hilti, Team Manager du Emil Frey Racing : « C’est fantastique de remporter le championnat l équipe dès notre première saison dans l’ADAC GT Masters. Nous avions une avance de sept points avant cette manche, mais tout peut arriver dans ce championnat. Aussi, j’ai poussé un soupir de soulagement quand nous l’avons remporté. Il est regrettable que nous soyons descendus à la quatrième place du championnat pilotes, cependant, Konsta Lappalainen et Mick Wishofer ont terminé troisièmes du classement junior. C’est particulièrement agréable de voir que les garçons ont également fait un excellent travail. »

Crédit photo et citations : ADAC GT Masters

Related posts