Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

A Mirecourt, pour la seconde manche du Championnat Suisse « autobau » de karting, les pilotes ont vraiment mis la gomme !

Niché dans la campagne lorraine, le circuit de Mirecourt, ville du violon, est atypique ! La piste avec sa longue ligne presque droite, qui veut faire « équipe » et écho avec celle, voisine, de l’ancienne base militaire française de Juvaincourt n’a que des virages en léger dévers, qu’ils soient serrés ou pratiquement en épingle… Un véritable instrument pour ces virtuoses de la conduite !

Les pilotes adorent ou n’adhèrent pas trop ! En effet, cette piste est très « bouffeuse » de pneumatique et les morceaux de gomme qui jonchent le bitume noirci par le passage des karts feraient rougir le réglisse d’Haribo !

C’est donc dans ce coin idyllique de campagne, entre coquelicots et sapins, dans la verdure du chef-lieu des Vosges que les 66 pilotes ont délaissé l’archet mais plutôt tenu le volant pour offrir leur plus belle partition et adopter cette difficile piste étaient dans leurs cordes bien évidemment…

D’autant que tous les « drivers » présents pouvaient rêver de devenir des luthiers des circuits et même de devenir le soliste de l’orchestre pour monter sur la plus haute marche de la « boîte » !

Et clin d’oeil aux vainqueurs, c’est par la rue du Champagne que l’on arrive « on the track »…

SUPERMINIS

L’expérience de Dan ALLEMANN a parlé
Chronos 1) D. ALLEMANN 2) M. CORBI 3) O. ROVELLI
Race 1 1) D. ALLEMANN 2) M. CORBI 3) D. PALAZZOLO
Race 2 1) D. PALAZZOLO 2) D. ALLEMANN 3) O. ROVELLI
Finale 1) D. ALLEMANN 2) O. ROVELLI 3) M. CORBI

Les « minots » nous ont régalés avec des courses effervescentes et des manches spectaculaires à donner des sueurs froides à tous les suiveurs !

Lors de la manche 1, Orlando ROVELLI, avec son KR, tentait de prendre le commandement avant de se sortir et tomber à la 14ème place laissant ainsi le pilote du Spirit Racing Dan ALLEMANN s’adjuger la victoire devant son coéquipier Matt CORBI…

La seconde manche a été encore plus disputée, avec des changements de leader incessants entre ALLEMANN et PALAZZOLO sur son Exprit du Team Innovate et ROVELLI, remontant 11 places pour se retrouver 3ème de la Race 2 !

Lors de la finale, le déjà routinier Dan ALLEMANN, sur son Parolin, qui avait magistralement gagné lors de la finale IAME Series à Mariembourg en Belgique début mai, a fait parlé son expérience et c’est presque logiquement qu’il s’est imposé devant ROVELLI, CORBI, et les deux Energy de Georgiy ZASOV et Albert TAMM. Arnaud VOUTAT nous a gratifiés d’une belle remontée, suite à un abandon en manche pour terminer 6ème…

Et lors de cette finale, il y a eu des « bagarres » à tout les niveaux comme cette passe d’arme entre le fougueux par son envie Kais AZIZA, reconnaissable à sa visière transparente et la surprenante Victoria PHILIPP, 9ème sur la grille de départ avec son Exprit et ceci pour le gain de la 11ème place !

Quant à Dario PALAZZOLO, celui-ci a malheureusement été disqualifié de la finale, ayant rejoint sa place en première ligne avant le départ lancé après avoir subi une « réparation » avant le tour de formation. Frustrant pour ce jeune pilote qui roulait avec les meilleurs… Mais on le reverra aux avant-postes prochainement !

OK JUNIORS

A la fin c’est Chiara BÄTTIG qui gagne
Chronos 1) E. EPIFANIO 2) K. RABIN 3) C. BÄTTIG
Race 1 1) E. EPIFANIO 2) C. BÄTTIG 3) T. ZIEGLER
Race 2 1) E. EPIFANIO 2) C. BÄTTIG 3) T. ZIEGLER
Finale 1) C. BÄTTIG 2) E. EPIFANIO 3) H. GERLING

Bataille de géants en catégorie Juniors ! De part la qualité des pilotes et également des « gros » teams du paddock puisque les diverses courses disputées à Mirecourt ont vu s’affronter KartBox, Innovate Competition et le Spirit Racing pour le gain de la victoire !

Lors de la première manche la jeune et prometteuse Chiara BÄTTIG de KartBox a surpris au premier virage Kevin RABIN, vainqueur de la première course du Trofeo Vega à Levier, du Spirit Racing, le duo EPIFANIO-BÄTTIG s’est alors facilement échappé devançant finalement le discret mais rapide Tim ZIEGLER de la cohorte des cinq pilotes du Spirit…

Même classement pour la Race 2 vu les pénalités de 5 secondes pour une position de spoiler non-conforme de RABIN et GERLING qui étaient 3 et 4ème sur la piste !

Lors de la finale, la pilote de KartBox se faisait brûler la politesse par ZIEGLER, EPIFANIO prenait inéxorablement le large et lorsque que la « Girl On Track » pouvait enfin prendre le dessus le leader semblait déjà très loin… Mais c’était sans compter sur le punch de cette jeune fille qui avait décidé de ne pas se laisser faire. Et elle l’a fait !

Elia EPIFANIO du team Innovate, néophyte dans la catégorie, a dû rendre les armes et prendre une superbe deuxième place en finale devant Hector GERLING, toujours à l’affut et régulier, qui a « sauté » son coéquipier ZIEGLER du Spirit pour venir sur le podium !

Une mention pour le rookie Michael PEMSING, également pilote du Spirit, qui, en finale, est sorti du chapeau tel un magicien, faisant tout l’extérieur, comme un vieux briscard, au premier virage, pour prendre momentanément une fantastique position dans le top 5, puis qui a eu le mérite de rester en piste, ayant le moins bon tour chrono, se battant avec panache pour finir avec une belle 9 ème place… Avec plus de vitesse le protégé de Nicolas ROHRBASSER, champion suisse KZ2 en titre, va faire mal c’est certain !

X30 CHALLENGE SUISSE

Carton plein pour Kilian STREIT
Chronos 1) K. STREIT 2) N. SABO 3) F. ESTEVE
Race 1 1) K. STREIT 2) N. SABO 3) M. SAUTER
Race 2 1) K. STREIT 2) A. STROLLO 3) I. ROTHEN
Finale 1) K. STREIT 2) A. STROLLO 3) L. LUONGO

Jeu set et match pour Kilian STREIT qui défend avec beaucoup de panache les couleurs du team de Ken ALLEMANN dans la tente du Spirit soit pole position, 3 victoires et le meilleur tour.

Titillé par Nicolaj SABO avec son Kosmic lors de la Race 1, il s’est imposé lors de la Race 2 devant Alessio STROLLO du MH Racing et son coéquipier Yan ROTHEN à égalité parfaite sur la ligne d’arrivée, soit à 2’’464. Notons que cette manche a été entachée d’un accrochage au premier tour, le pilote polonais Rafael GWIZDAK avant dû être évacué en ambulance suite à plusieurs tonneaux ce qui a nécessité un drapeau rouge et l’arrêt de la course ! Fort heureusement, un communiqué rassurant de l’organisateur Auto Sport Suisse nous a indiqué que ce dernier souffrait de blessures légères… On se réjouit de revoir son TB Kart aux couleurs vertes sur les pistes !

Lors de la finale Kilian STREIT a rapidement mis son Parolin à l’abris de toute tentative de dépassement, Michael SAUTER, alors deuxième, faisant un tour dans l’herbe et perdant de nombreuses places durant son aventure hors piste, c’est avec presque 6 secondes d’avance qu’il monte sur la plus haute marche du podium devant Alessio STROLLO en KR et Luca LUONGO et son Praga de KartBox.

Les premières loges sont complétées par Kilian BOSS avec son châssis KR, qui y a cru jusqu’au bout pour venir tout devant et Yan ROTHEN, qui fêtera ses 20 ans à Mirecourt lors du prochain Trofeo Vega, auteur d’une remontée de derrière les fagots avec son Parolin du Spirit, auteur du deuxième temps en course, aurait pu viser bien plus haut sans une erreur qui l’a envoyé « vendanger » la poussière derrière les vibreurs !

OK SENIORS

Lyon MATHUR dompte le revenant Pascal VON ALLMEN
Chronos 1) J. HUBER 2) L. MATHUR 3) P. VON ALLMEN
Race 1 1) P. VON ALLMEN 2) J. HUBER 3) L. MATHUR
Race 2 1) L. MATHUR 2) F. PANES 3) P. VON ALLMEN
Finale 1) L. MATHUR 2) P. VON ALLMEN 3) P. NÄSCHER

Une catégorie magnifique où les pilotes qui peuvent et veulent vaincre sont tellement nombreux ! Et cela donne des courses de battants, du fight et parfois des strike, sans gravité on se rassure… Pas tous les coups sont permis, le collège des commissaires sous l’oeil attentif du directeur de course Joël BLANC, ancien de la CIK FIA, veille au grain !

Et on a été servi avec quelques pénalités… On s’est donc réjouit de voir tous ces champions en piste et d’observer Savio MOCCIA, en difficulté avec son Swiss Hutless qui avait rejoint son ancienne équipe MH Racing et son châssis Alonso ! Et la aussi on a été gâté par le show, le chaud aussi !

Tout d’abord lors de la première manche, MOCCIA s’accroche avant le premier virage avec le tenant du titre Patrick NÄSCHER laissant le revenant Pascal VON ALLMEN, sorti rapidement de sa retraite, et son kart Leclerc l’emporter au pas de charge et le jeune Jérôme HUBER de KartBox…

Lors de la Race 2, remportée sur la piste par Savio MOCCIA après une remontée « musclée », profitant de ses pneus plus frais en raison de son abandon lors de la course du matin, avant que celui-ci « se prenne » une pénalité de 5 secondes pour une position de spoiler avant non-conforme mais son coup de volant et son talent sont toujours là !

Ainsi MATHUR a été déclaré vainqueur sur le tapis vert en quelque sorte devant l’étonnant et sympathique Florian PANES et son Birel Art et VON ALLMEN fidèle au garde à vous !

En finale, rebelote avec une course ébouriffante et des remontées du tonnerre… Sûrement un peu trop agressive pour Savio MOCCIA, qui en voulait tellement et qui a « reçu » une nouvelle pénalité pour une conduite anti-sportive selon le règlement le faisant sortir du podium perdant sa seconde place au classement !

Lyon MATHUR a donc dompté la piste et ses adversaires avec son Exprit du Team Innovate Competition devant VON ALLMEN et le toujours tellement régulier Patrick NÄSCHER… La revanche entre tous ces protagonistes va être de toute beauté lors du prochain meeting sur le circuit italien de Sette Laghi de Castelletto di Brandozzo !

KZ2

Presque sans forcer Sebastian KRAFT a fait le ménage
Chronos 1) S. KRAFT 2) E. FRIGOMOSCA 3) K. GAILLARD
Race 1 1) S. KRAFT 2) E. FRIGOMOSCA 3) E. VANTAGGIATO
Race 2 1) S. KRAFT 2) E. FRIGOMOSCA 3) E. VANTAGGIATO
Finale 1) S. KRAFT 2) E. FRIGOMOSCA 3) E. VANTAGGIATO

Copie conforme pour toutes les trois courses pour les trois premières place, les 2 pilotes Maranello mais pas de la même équipe étant en première ligne devant le Drago Corse de VANTAGGIATO motorisé par Gianni SAVA, le passionné de carburation, de culasses et de pistons !

La fribourgeoise Karen GAILLARD, seule femme au départ de la catégorie reine, avec un kart LN, a brillé aux essais avec un splendide troisième chrono puis cette dernière a chèrement vendu sa peau lors de la race 1 en devant abandonné suite casse moteur alors qu’elle roulait en seconde position derrière KRAFT… Un terrible coup du sort qui a entravé la suite de son dimanche malencontreusement !

KRAFT déjà vainqueur de la finale de Franciacorta n’a finalement pas eu à forcer son talent pour gagner les 3 courses et faire ainsi le grand ménage chez les KZ2 devant FRIGOMOSCA, VANTAGGIATO et le « Keep Cool » Cédric WÄLTI !

Dommage que cette catégorie à boite à vitesses, impressionnante et fascinante, n’ait eu que 6 concurrents sur la ligne de départ vu le forfait, pas encore remis de sa blessure aux côtes, de Nicolas ROHRBASSER, lequel s’est mué en coach pour les jeunes du Spirit Racing en distillant moultes conseils en analysant leurs datas et leurs lignes sur la piste, celui-ci semblait nettement plus stressé derrière le grillage de sécurité que lorsqu’il se trouvait dans son baquet. De même son coéquipier Nathan NEUHAUS semble « orphelin » de l’absence du triple champion suisse KZ  et lui aussi était absent à Mirecourt…

On croise les doigts pour que la prochaine manche du championnat suisse « autobau » puisse voir nombre de pilotes au départ pour le plaisir des coureurs tout d’abord et du public très friand des départs arrêtés lorsque la grille est bien remplie avec le stress dû au bruit avant que les feux rouges ne s’éteignent !

Classement provisoire du championnat

SUPERMINIS
1) D. ALLEMANN 139 points
2) O. ROVELLI 100
3) A. VOUTAT 82

OK JUNIORS
1) C. BÄTTIG 140 points
2) E. EPIFIANO 100
3) K. RABIN 81

X30 CHALLENGE SUISSE
1) K. STREIT 142 points
2) M. SAUTER 91
3) N. SABOJ 85

OK SENIORS
1) L. MATHUR 116 points
2) J. HUBER 103
3) P. NÄSCHER 94

KZ2
1) S. KRAFT 127 points
2) E. FRIGOMOSCA 121
3) E. VANTAGGIATO 87

Prochaine manche de « l’autobau », dimanche 3 juillet sur le circuit transalpin de 7 Laghi, entouré de ses sept lacs où l’on vole par la force de l’eau et où l’on skie avec des jets monstrueux…

Credit photos @Exprit Kart Freddy WEIBEL

Related posts