Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

WRC – Sébastien Ogier remporte un rallye du Mexique raccourci

Terminé au soir de l’étape du samedi, le Rallye du Mexique a vu la victoire de Sébastien Ogier qui remportait ainsi l’épreuve pour la 6ème fois avec une quatrième voiture différente et lui permettant de prendre la tête du championnat.

Après deux spéciales spectacles (1,2 km) jeudi soir dans les rues de Leon où Thierry Neuville réalisait les deux temps scratch, les concurrents débutaient la journée de vendredi sur les plus de 30 km de « El Chocolate. » Bénéficiant d’une bonne position sur la route, Ott Tänak réalisait le temps scratch, 10 secondes devant Sébastien Ogier, malgré une troisième position de départ pour le français. Thierry Neuville et Elfyn Evans, respectivement deuxième et premier à s’élancer, perdaient eux 19 et 26 secondes dès ce premier chrono. Mais dans la spéciale suivante, Ott Tänak perdait 45 secondes en raison d’une touchette et Sébastien Ogier prenait le commandement de l’épreuve, devant Teemu Suninen et Thierry Neuville.

Par contre, la suite fut dramatique pour le pilote belge puisque, en fin de journée, un problème électrique le contraignait à l’abandon, tout comme son coéquipier chez Hyundai, Dany Sordo. Auteur d’un début de rallye convenable, le Finlandais Esapekka Lappi voyait sa Ford Fiesta partir en fumée après un incendie qui n’allait pas pouvoir être maîtrisé. Heureusement, les dégâts ne sont que matériel.

Au départ de l’étape du samedi, Sébastien Ogier comptait 13 secondes d’avance sur la Fiesta de Teemu Suninen, alors que Elfyn Evans et Ott Tänak, en lutte pour la troisième place, étaient relégués à plus de 30 secondes. Et dans le premier chrono du jour, le multiple champion du monde marquait un grand coup en reléguant ses plus proches adversaires à plus de 8 secondes. Dès lors, le pilote français allait commencer à adopter un rythme plus prudent, alors qu’Ott Tänak reprenait du temps sur Teemu Suninen en ce samedi matin. Mais à mi-journée, la FIA prenait la décision que le rallye allait se clore au soir de l’étape du samedi en raison des mesures de fermeture de frontières prises par de plus en plus de pays, aussi afin de permettre aux protagonistes du monde du rallye de pouvoir rentrer chez eux.

Et durant cette dernière partie de la compétition, l’incertitude allait être présente pour la deuxième place entre Teemu Suninen, Ott Tänak et Elfyn Evans, ce dernier pouvant encore espérer marquer de gros points. Mais le pilote gallois allait rapidement être résolu à abandonner tout espoir de podium en raison de petites erreurs et de problèmes de tenue de route ; il terminait au quatrième rang. A l’inverse, Ott Tänak attaquait et gagnait une position au classement, au détriment de Teemu Suninen, derrière Sébastien Ogier, lequel remportait sa première victoire au volant de la Toyota Yaris WRC.

Sébastien Ogier : « Ce fut un bon week-end. Dès le départ nous avions un bon feeling et nous avons saisi notre chance de prendre al tête vendredi matin. Aujourd’hui, nous avions une bonne position sur la route et nous avons tout de suite attaqué pour augmenter l’écart ; et ensuite nous avons tenté de contrôler jusqu’à l’arrivée. C’est une victoire étrange et difficile à célébrer dans ces circonstances. Mais je remercie toute l’équipe qui a fait un travail fantastique tout le week-end, la voiture fut irréprochable. Ce sont de bons points pour le championnat. »

Derrière Elfyn Evans, Källe Rovanperä prenait la cinquième place devant Pontus Tidemand le vainqueur en WRC2. Nikolay Gryazin et Marco Bulacia (vainqueur WRC3) prenait les septième et huitième place devant Gus Greensmith, ce dernier parvenant à marquer des points malgré un problème mécanique le samedi matin lui faisant perdre une dizaine de minutes, Ole Christian Veiby complétant le top 10. Reparti en rallye 2, Thierry Neuville se classe finalement seizième, ramenant ainsi quelques points au championnat constructeurs.

Classement final
1 S. Ogier J. Ingrassia Toyota Yaris WRC 2:47:47.6
2 O. Tänak M. Järveoja Hyundai i20 Coupe WRC +27.8
3 T. Suninen J. Lehtinen Ford Fiesta WRC +37.9
3 E. Evans S. Martin Toyota Yaris WRC +1:13.4
5 K. Rovanperä J. Halttunen Toyota Yaris WRC +2:20.5
6 P. Tidemand P. Barth Škoda Fabia R5 +10:29.3
7 N. Gryazin Y. Fedorov Hyundai i20 R5 +12:27.0
8 M. Bulacia G. Bernacchini Citroën C3 R5 +13:37.5
9 G. Greensmith E. Edmondson Ford Fiesta WRC +13:56.5
10 O.C. Veiby J. Andersson Hyundai i20 R5 +15:32.2
 Classement championnat constructeurs après 3 épreuves
1 Toyota Gazoo Racing World Rally Team 110
2 Hyundai Shell Mobis World Rally Team 89
3 M-Sport Ford World Rally Team 65
 Classement championnat pilotes après 3 épreuves
1 S. Ogier 62
2 E. Evans 54
3 T. Neuville 42
4 K. Rovanperä 40
5 O. Tänak 38
6 T. Suninen 26
7 E. Lappi 24
8 S.Loeb 8
9 T. Katsuta 8

Crédits photos : Toyota Gazoo Racing, Hyundai Motorsport, M-Sport Ford ; citation Toota Gazoo Racing

]]>

Related posts