Vide
Jok 160X600

WRC – Elfyn Evans remporte en Croatie une victoire pleine d’émotion

Ce rallye de Croatie était placée sous le signe du deuil après le décès tragique de Craig Breen, et l’ensemble des autos portait un hommage envers le pilote Irlandais, alors que les deux Hyundai avaient troquée s leur robe habituelle pour le drapeau Irlandais. Dans ces conditions très lourdes, c’est le Gallois Elfyn Evans qui sortait vainqueur. Le pilote Toyota remportait ainsi sa première victoire depuis la Finlande en 2021 et signait son premier succès sur asphalte au terme d’une épreuve où ses adversaires allait être éliminé tour à tour.

Premier leader du rallye, Sébastien Ogier perdait toutes chances de victoire dès le deuxième chrono en raison d’un changement de roue suite à une crevaison. Et, en sus de la minute et demie perdu, l’octuple champion du Monde recevait une pénalité d’une minute le soir en raison d’un harnais mal remis à l’issue du changement de roue. Pointé avec deux minutes et demie de retard le samedi matin, il concluait l’épreuve à moins d’une minute et demie du vainqueur au cinquième rang, juste derrière son coéquipier Kalle Rovanperä. Ce dernier prenait le meilleur sur le français le dimanche matin après avoir été, lui aussi, fortement retardé par une crevaison le vendredi matin.

Rapidement, la lutte pour la victoire allait se résumer à un duel entre Elfyn Evans et Thierry Neuville. Mais, si le pilote Belge semblait prendre progressivement l’ascendant, il se faisait surprendre dans une corde le samedi matin et c’était l’abandon avant de repartir en le lendemain pour empocher les 5 points bonus de la Powerstage, précédant Kalle Rovanperä et Sébastien Ogier dans l’ultime spéciale.

Dès lors la route semblait plus facile pour le pilote Gallois, mais c’était sans compter que Ott Tänak qui effectuait un retour et devenait rapidement menaçant pour la victoire. Mais, des soucis de transmission allait ralentir la Ford Puma, et plus rien ne venait entraver la route vers la victoire pour Elfyn Evans, une victoire pleine d’émotion :

Elfyn Evans : « Évidemment, nous travaillons depuis longtemps pour une victoire comme celle-ci, mais cela ne signifie grand-chose en ce moment. La semaine a été difficile pour tout le monde et toute la famille WRC comme tout le monde s’est réuni pour rendre hommage à Craig. La compétition s’est poursuivie comme il l’aurait voulu. Cela semblait un peu difficile de gagner ici avec notre position sur la route, vendredi, et la quantité de terre sur la route, mais d’autres ont rencontré des problèmes et cela nous a donné l’occasion de nous battre pour la victoire. Scott et moi-même avons promis à la famille de Craig que nous profiterions de ce week-end et nous l’avons fait. Maintenant que tout est fini, nos pensées se tournent vers eux. »

Malgré quelques soucis mécaniques, Ott Tänak terminait deuxième devant Esapekka Lappi. Si ce dernier n’étais pas dans le rythme pour la victoire, sa régularité lui offrait un podium. Derrière les deux Toyota des deux derniers champions du Monde qui complétaient le top 5, on retrouvait une autre Toyota à savoir celle de Takamoto Katsuta qui précédait Pierre-Louis Loubet.

En WRC2, c’est Yohan Rossel, huitième au général, qui s’imposait devant Nikolay Griazin, Oliver Solberg complétant le top 10. Enfin, la victoire en JWRC revenait à l’Irlandais Eamonn Kelly.

Classement

  1. Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 2h50m54.s
  2. Ott Tänak/Martin Järveoja (Ford Puma Rally1 HYBRID) +27.0s
  3. Esapekka Lappi/Janne Ferm (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +58.6s
  4. Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +1m18.3s
  5. Sébastien Ogier/Vincent Landais (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +1m28.0s
  6. Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +2m22.5s
  7. Pierre-Louis Loubet/Nicolas Gilsoul (Ford Puma Rally1 HYBRID) +4m22.6s
  8. Yohan Rossel/Arnaud Dunand (Citroën C3 Rally2) +7m51.3s
  9. Nikolay Gryazin/Konstantin Aleksandrov (Škoda Fabia RS Rally2) +8m07.4s
  10. Oliver Solberg/Elliott Edmondson (Škoda Fabia RS Rally2) +9m16.7s

Powerstage

  1. Thierry Neuville/Martjin Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)
  2. Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)
  3. Sébastien Ogier/Vincent Landais (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)
  4. Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)
  5. Esapekka Lappi/Janne Ferm (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)

Championnat du Monde constructeur

  1. Toyota Gazoo Racing World Rally Team 161
  2. Hyundai Shell Mobis World Rally Team 132
  3. M-Sport Ford World Rally Team 108

Championnat du Monde pilote

  1. S. Ogier 69
  2. E. Evans 69
  3. K. Rovanperä 68
  4. O. Tänak 65
  5. T. Neuville 58
  6. E. Lappi 31
  7. C. Breen 19
  8. T. Katsuta 18
  9. D. Sordo 17
  10. P.L Loubet 14

Crédits photos : Toyota Gazoo Racing, M-Sport Ford, Hyundai Motorsport Red Bull, Skoda Motorsport J-WRC ; citation : Toyota

Related posts