Yokohama 160×600
Vide

WRC – Burri et Hirschi : Retour sur le Rallye de France

Michael Burri / Stéphane Rey -Peugeot 207 Super 2000 - WRC Rallye France - Alsace 2012

Pour leur seconde participation au Rallye de France – Alsace, Michael Burri et Stéphane Rey terminent à la dix-neuvième place du classement général à bord de la Peugeot 207 Super 2000 du Team Saintéloc Racing. Moins en réussite, Jonathan Hirschi / Isabelle Rey n’ont pas atteint l’arrivée.

 Déjà dans le bon tempo lors de l’ADAC Rallye Deutschland, Michael Burri confirmait ses progrès au volant de la Peugeot 207 Super 2000. Le Suisse terminait juste derrière les deux premiers du classement S-WRC au terme du Rallye de France – Alsace.

Michael Burri : Nous avons vécu une épreuve très difficile. Comme d’autres concurrents, nous avons fait de petites erreurs. Je suis très satisfait de notre progression. Nous avons été capables d’augmenter le rythme au fil du rallye jusqu’à rouler dans les temps des meilleurs pilotes du S-WRC. Nous avons pris énormément d’expérience. Chaque spéciale était comme un nouveau rallye. Nous devons encore travailler, autant sur la voiture que sur le pilotage, mais je suis convaincu que nous pouvons passer devant les pilotes du S-WRC avec un peu d’expérience supplémentaire ! »

Venu se tester en rallye, Jonathan Hirschi a pu découvrir le pilotage de la Citroën DS3 R3 du Team Saintéloc Racing sur une épreuve du Championnat du Monde.

Jonathan Hirschi : La première journée s’est bien passée. Après un temps d’adaptation, j’ai pu faire des temps corrects dans les spéciales de vendredi. Malheureusement, nous avons dû abandonner à cause d’une pince de freins cassée le samedi. C’était positif de pouvoir prendre de l’expérience face à une concurrence de haut niveau et avec des conditions aussi difficiles. Je suis impatient d’être au départ du Rallye du Valais, cette fois avec la Peugeot 207 Super 2000 ! »

Vincent Ducher, Responsable Rallye du Team Saintéloc Racing, tirait aussi un bilan très positif de ses pilotes :

Vincent Ducher : Michael Burri s’est approché des meilleurs malgré sa faible expérience du Championnat du Monde et Jonathan Hirschi roulait aussi sur un bon rythme avec la Citroën DS3 R3. Nous attendons de le voir au volant de la Peugeot très prochainement ! »

Source et photo @Saintéloc Racing

]]>

Related posts