Yokohama 160×600
Vide

Rallye du Chablais 2022 – Le parcours présenté par Cédric Althaus

Ce week-end ont lieux les reconnaissances du Rallye du Chablais. Sur la route, Cédric Althaus nous a néanmoins accordé son temps pour nous parler des spéciales de cette édition 2022. Sport-Auto.ch vous présente le parcours sous l’œil avisé du pilote

 


 

« La première spéciale est un grand classique. Toujours très intéressante avec ce premier bout en terre qui n’est vraiment pas simple. Après, c’est une spéciale qui n’a pas beaucoup de kilomètres donc pas beaucoup d’écarts alors c’est pas mal pour se mettre en jambes. »

– Cédric Althaus

« C’est un grand classique mais ça fait quelques années qu’on ne l’a pas fait dans ce sens, sauf erreur depuis 2015. Personnellement, je la préfère dans l’autre sens. Habituellement, on avait le tunnel mais pas cette année. On commence avec la partie technique et on finit sur les ponts. C’est une belle spéciale que je n’ai jamais trop aimé mais qui m’a généralement plutôt bien réussi. Elle est longue et très importante. »

– Cédric Althaus

« On ne l’a pas refaite dans cette configuration depuis 2015. C’est beaucoup plus compliqué dans ce sens. La descente sur Villars est plus technique, à haute vitesse. C’est une spéciale où il y a de gros écarts malgré le peu de kilomètres. Elle est connue de tous, même à l’époque du Rallye des Alpes Vaudoises. »

– Cédric Althaus

« Elle est toute nouvelle pour moi. Il s’agit d’une ancienne spéciale du Rallye du Valais qui s’est courue de nombreuses fois, même sur la neige. C’est une spéciale vraiment compliquée, très technique et avec beaucoup de pièges. Pour moi, c’est une des plus belles spéciales du championnat. Ça sera clairement un des juges de paix le samedi matin et je pense qu’il y aura de gros écarts. »

– Cédric Althaus

« Il y a la place pour du spectacle en début de spéciale où il y a toujours énormément de monde. La spéciale est magnifique. Elle est très compliquée, avec plusieurs changements de rythme et même de la terre au milieu. Je m’y suis fait piéger une année. Avec la spéciale de Collombey-Muraz, elle va régler une bonne partie du rallye le samedi à midi déjà. »

– Cédric Althaus

« Pour moi, c’est la plus belle ‘spéciale spectacle’ du championnat suisse, même si la plupart des gens pensent aux Casernes. Moi je préfère celle-là parce qu’elle ressemble plus à du rallye. Elle me plait beaucoup dans les deux sens. Il y a beaucoup de vitesse et aussi du technique. La route est très étroite. C’est une spéciale très intéressante. »

– Cédric Althaus

« Elle existe depuis le tout début du Rallye du Chablais. Elle a été courue de plusieurs façons différentes. C’est une spéciale à ne pas prendre à la légère, même si elle est en fin de rallye. On ne dirait pas mais elle comporte beaucoup de pièges. C’est une sorte de Super Spéciale pour les spectateurs car il y a beaucoup de passages accessibles et elle se déroule en pleine. C’est une très jolie spéciale mais il faut y faire attention et ne pas se déconcentrer dans ce genre de tronçon. »

– Cédric Althaus


Rallye du Chablais 2022 : Mode d’emploi !

Crédits des photos : ©Nuno Ferreira / Sport-Auto.ch
Cartes : ©Rallye du Chablais / rdch.ch

Related posts