Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Monte-Carlo – Ismaël Vuistiner : « Faut tenir fermement le volant et avoir un mental d'acier »

Vainqueur pour la deuxième fois du Clio R3T Alps Trophy, Ismaël Vuistiner participe donc à son deuxième Monte-Carlo, la superbe « carotte«  offerte au vainqueur du trophée. Au parc d’assistance du vendredi soir, nous sommes allés recueillir ses impressions :

Sport-Auto.ch : Ismaël, quel est ton premier bilan à mi-épreuve ?

Ismaël Vuistiner : « Je suis content d’être là et toujours en course, car vu les conditions, une erreur est vite arrivée. Faut tenir fermement le volant et avoir un mental d’acier. En plus, on est très fatigués car on a dormi seulement trois heures cette nuit. C’est vraiment dur, il faut être concentré à 200 %,  mais on est contents. »

Comparé à ton premier Rallye Monte-Carlo, est-ce plus ou moins dur ? Car les conditions de route étaient très particulières hier et ce matin…

Ismaël Vuistiner : « C’est clairement plus dur. Car il y a deux ans, il faisait plus chaud et le vendredi il ne faisait que pleuvoir. Et là, on roule en pneus neige. Pour moi c’est le meilleur choix et donc tu dois adopter un pilotage en conséquence, car tu as des parties grasses, mais aussi des zones sèches où il faudrait les slicks. »

Et avoir une expérience de l’épreuve, ça aide ?

Ismaël Vuistiner : « Je pense que oui, car tu est plus serein quand tu abordes les spéciales, en particulier les grosses cordes laissées par les WRC. Et tu sais aussi que pour rentrer au parc en ville, c’est très difficile… et ce soir c’était un peu la panique. »

Crédit photo Jean-Baptiste Lassaux/Sport-Auto.ch

]]>

Related posts