Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Formule E – Victoire du Genevois Edoardo Mortara à Séoul

Théâtre les 13 et 14 août des deux dernières courses de la 8e saison de Formule E, Séoul a vu le Belge Stoffel Vandoorne (Mercedes) remporter le titre mondial devant le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar). Le Genevois Edoardo Mortara (Venturi) s’est imposé dans la seconde des deux de courses sud-coréennes, ce qui lui a permis de terminer 3e au championnat. Le Vaudois Sébastien Buemi (Nissan), 9e à la seconde course, figure pour sa part au 15e rang du classement final de cette compétition réservée aux monoplaces électriques, compétition qui bénéficie pour la seconde année consécutive du statut de «Championnat du monde FIA».

Encore en lice pour le titre mondial avant les deux dernières courses de la saison, le Genevois Edoardo Mortara a finalement dû se contenter du 3e rang au championnat. Il a néanmoins terminé la saison en beauté en remportant sa quatrième victoire de la saison lors de la seconde course. Cela a permis à son écurie monégasque Venturi d’être sacrée vice-championne du monde de Formule E derrière Mercedes qui a remporté son deuxième titre consécutif dans la discipline.

La firme à l’étoile, qui quitte la Formule E et qui sera remplacée l’année prochaine par McLaren, a même remporté quatre titres mondiaux en deux saisons. Aux deux titres chez les écuries s’ajoutent en effet les deux titres chez les pilotes, Stoffel Vandoorne ayant succédé cette année à son collègue de marque Nyck De Vries. On relèvera encore que Venturi défendra l’année prochaine les couleurs du constructeur italien Maserati. Celui-ci effectuera à cette occasion son grand retour en compétition avec des monoplaces. Il faut en effet remonter à 1957 et au titre mondial remporté cette année-là par Juan Manuel Fangio pour retrouver une monoplace Maserati engagée de façon officielle.

Edoardo Mortara : « Je suis très satisfait d’avoir terminé la saison en montant sur la plus haute marche du podium, ce d’autant plus qu’il s’agissait de la 100e course de Formule E et de la dernière course disputée avec les monoplaces de la deuxième génération. Il n’en demeure pas moins que suis quand même un peu déçu du résultat final au championnat, tout comme j’ai été déçu de n’avoir pas été en mesure de terminer la première de ces deux courses sud-coréennes en raison d’une crevaison consécutive à une touchette. Après mon titre de vice-champion la saison passée, j’ai dû me contenter cette année du 3e rang au championnat. Cela alors que j’ai remporté quatre victoires contre une seule au nouveau champion Stoffel Vandoorne. Nous avons montré que nous étions capables de remporter des courses, il faut maintenant faire preuve de davantage de régularité. Je suis convaincu que le meilleur reste encore à venir. »

Sébastien Buemi : « La présente saison ayant été plutôt avare en bons résultats, je suis très heureux d’avoir quand même réussi à la terminer sur une note positive. J’ai effectué une belle remontée qui m’a permis de passer de la 19e à la 9e place. J’ai pu ainsi marquer à nouveaux des points. Cela n’avait pas été le cas la veille où j’ai été victime d’un carambolage qui a éliminé huit voitures. »

Tous les résultats peuvent être consultés ici.

Crédits des photos: Laurent Missbauer, FIA Formula E, Venturi et Nissan

Related posts