Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

Formula Renault Eurocup – Victor Martins fait le break à Imola, Grégoire Saucy septième

Auteur de sa dixième pole position de la saison – un record dans l’ère monotype de la Formule Renault Eurocup – Victor Martins (ART Grand Prix) s’est imposé en lever de rideau du Grand Prix Emirates d’Émilie-Romagne de Formule 1. Le Français l’a emporté devant Franco Colapinto (MP Motorsport) et le rookie de la Renault Sport Academy Hadrien David (MP Motorsport) pour faire la bonne opération dans la course au titre avec le score vierge de Caio Collet (R-ace GP).

Un programme intense ne laissant aucune place à l’erreur attendait les concurrents ce dimanche matin avec la séance de qualifications à 8h55, à peine plus d’une heure avant la course.

À nouveau extrêmement disputées, les qualifications tournaient à l’avantage de Victor Martins. Le Français s’offrait le record du tracé pour la catégorie en 1’40’’008 pour s’élancer devant Caio Collet, Franco Colapinto et les rookies Hadrien David et David Vidales (JD Motorsport).

Au départ, Victor Martins était inquiété par Caio Collet, qui se portait plusieurs fois à sa hauteur sans trouver l’ouverture dans un superbe duel qui s’arrêtait après douze virages. Alors quatrième, David Vidales manquait sa tentative de dépassement sur Franco Colapinto, touchait la roue arrière droite de l’Argentin et perdait le contrôle de sa monoplace qui venait percuter celle de Caio Collet à la Variante Alta.

Après l’intervention de la voiture de sécurité nécessaire pour dégager la Formule Renault meurtrie de Caio Collet, Victor Martins conservait l’avantage sur Franco Colapinto et Hadrien David à la relance.

Si l’écart entre Victor Martins et Franco Colapinto ne dépassait jamais la barre des deux secondes, le duo distançait progressivement Hadrien David. En parallèle, le peloton s’animait sous l’impulsion de Paul Aron (ART Grand Prix), qui effaçait successivement Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) et Reshad De Gerus (Arden Motorsport).

En tête, Victor Martins s’imposait sans trembler face à Franco Colapinto et Hadrien David, qui s’offrait son premier podium en Formule Renault Eurocup et son deuxième Trophée Hankook. Le Français de la Renault Sport Academy devançait Alex Quinn (Arden Motorsport), auteur d’un superbe dépassement sur son équipier Ugo de Wilde (Arden Motorsport) au quinzième tour.

Longtemps menacé, Petr Ptáček (MP Motorsport) résistait aux attaques de Grégoire Saucy (ART Grand Prix) pour finir sixième. Paul Aron gagnait finalement quatre positions pour se classer huitième tandis que William Alatalo (JD Motorsport) et Michael Belov (R-ace GP) prenaient aussi l’avantage sur Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) pour compléter le top dix.

Au classement général, Victor Martins compte désormais trente-trois points d’avance sur Caio Collet tandis que Franco Colapinto s’empare de la troisième place. La bataille chez les rookies s’intensifie aussi puisque David Vidales ne possède plus que sept unités d’avance sur Alex Quinn.

Le sprint final se poursuivra dès vendredi puisque les concurrents entameront l’avant-dernier rendez-vous de la saison à Hockenheim (6-8 novembre).

QualificationsGrille de départCourseClassement PilotesClassement Équipes

Communiqué Renault Sport

]]>

Related posts