Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

24h Nürburgring – Mercedes s'offre le triplé, lors d'un final spectaculaire

24hNbr16-IMGP9854Moins de six secondes, c’est l’écart sur la ligne d’arrivée entre les deux Mercedes victorieuse de cette édition 2016 des 24h du Nürburgring. Mais, plus que l’écart serré, c’est le dernier tour qui fut spectaculaire puisque, 39 secondes avant les 24 heures, la Mercedes n°29 du HTP Motorsport, pilotée par Christian Hohenadel, franchissait la ligne d’arrivée avec moins d’une seconde d’avance sur la Mercedes n°4 du Black Falcon (Maro Engel au volant).

Et, dans le dernier tour, Christian Hohenadel laissait une ouverture à Maro Engel dans la Ravenol Kurve, et il n’en fallait pas plus à ce dernier pour tenter une attaque, qui allait s’avérer payante bien que viril. Et, sous le drapeau à damier, la Mercedes du Black Falcon franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur devant celle du HTP Motorsport, le Haribo Racing Team, longtemps dominateur de l’épreuve avant de recevoir une pénalité, complétant un podium 100 % Mercedes qui allait même jusqu’au quadruplé avec la n°9 de Black Falcon qui terminait au pied du podium.

24hNbr16-IMGP9719Cinquième la BMW n°23 terminait première non Mercedes après une longue remontée, sans quoi elle aurait, sans doute pu jouer les trouble fêtes, seul les M6 semblant capable de rivaliser, en vitesse pure, les Mercedes. Une cinquième Mercedes terminait au sixième rang, celle du Team Zakspeed, qui précédait la Bentley n°38 et l’Audi R8 n°2, alors que Alexandre Imperatori et ses coéquipiers de la Porsche Falken se classaient au neuvième rang final, réalisant ainsi le top 10 espéré par le pilote Suisse.

Cet écart de 5,7 secondes sur la ligne d’arrivée, est le plus faible jamais enregistré dans cette épreuve, lors d’une course qui fut pleine de rebondissement mais aussi d’aléa climatique.

Credit photo : Jean-Baptiste Lassaux/Sport-Auto.ch

]]>

Related posts