Vide
Jok 160X600

VdeV – David Droux remporte le titre en Monoplace

D72_7036_jbChallenge Monoplace V de V – C1 : Une formalité pour Droux

Doté d’un coefficient 1,5, l’étape nivernaise pouvait encore permettre à Riccardo Cazzaniga de détrôner David Droux d’un leadership qu’il détient depuis la manche d’ouverture en Espagne. Mais avec 147 points de retard alors qu’il en reste 180 à distribuer ce week-end, il aurait fallu un miracle. Qui n’a donc pas eu lieu, car l’Italien n’est pas présent pour défendre ses chances lors de cette finale. Il a donc simplement fallu au Suisse de RC D4S_5085_jbFormula de prendre le départ pour coiffer définitivement la couronne. Il s’attèle cependant à y ajouter la manière en signant une nouvelle position qu’il transforme en une nouvelle incontestable victoire, ajoutant ainsi un 13e succès en 15 courses à son palmarès cette saison. En l’absence de son chef de file, Julien Falchero fait briller les couleurs GSK Grand Prix en s’invitant sur la deuxième marche du podium devant Gilles Heriau (Formula Motorsport). Aux portes du Top-3, Christophe Hurni (Sports Promotion) s’impose en Gentleman Driver et précède Oscar Arcila (SG Racing), premier au classement B. Enfin, Thierry Christen termine sur le podium des Gentlemen Driver.

Challenge Monoplace V de V – C2 : Superbes luttes… derrière Droux

D4S_0298_jbTitré hier soir, David Droux (RC Formula) ne relâche pas pour autant son effort et enregistre en ce samedi matin sa 14evictoire en 16 courses cette saison au terme d’un cavalier seul. Le suspense vaut cependant dans ses échappements, entre Gilles Heriau (Formule Motorsport) et Julien Falchero (GSK Grand Prix) d’abord, et plus loin entre Pietro Peccenini (TS Corse), Erwin Creed (Formula Motorsport), Laurent Lamolinaire (Lamo Racing) et Oscar Arcila. Tout ce petit monde termine finalement dans cet ordre, Peccenini s’imposant chez les Gentlemen, devant les deux Suisse Christophe Hurni et Thierry Christen, Arcila s’impose au classement B.

Challenge Monoplace V de V – C3 : Droux pose la dernière pierre

D4S_0152_jbDavid Droux conclut la saison comme il l’a commencé : par une victoire. Placé comme à son habitude en pole position il mène de bout en bout, laissant Julien Falchero et Gilles Heriau s’affronter pour le gain de la deuxième marche du podium. L’ordre s’inverse par rapport à la manche précédente et Falchero a finalement le dernier mot. Erwin Creed échoue finalement au pied du podium en venant à bout d’Oscar Arcila qui s’impose dans le plateau des B. Serge Heriau (HMC), enfin, impose sa domination chez les Gentlemen. Thierry Christen et Christophe Hurni terminant au quatorzième et quinzième rang.

Résultats Challenge Monoplace

D4S_1472_jb4 Heures Endurance GT / Tourisme : La remontée fantastique des Lafargue

N’ayant pu boucler que deux tours, la veille, en qualifications, Patrice et Paul Lafargue s’élançaient en fond de grille et se savaient destinés à cravacher pour remonter. Ils s’y attelèrent en effectuant très tôt un premier passage aux stands et en s’emparant définitivement des commandes à une vingtaine de minutes de l’arrivée lorsque la Ginetta LMP3 n°32 de Tomlinson / Simpson / Schjerpen respecta son ultime pit-stop. Reparti derrière la Ferrari 458 GT2 n°2 Visiom de Perrier / Pagny / Bouvet, le proto prend finalement l’avantage à cinq minutes du damier, mais l’essentiel pour l’équipage de la GT consistait à marquer les points de la 2eplace qui lui permettra de se présenter en leader à Estoril.

D4S_5339_jbLe podium du GTV1 est pour sa part complété par la Mercedes SLS Fribourgeoise du ANTeam de Frédéric Yerly / Bruno et Edwin Stucky qui dans la dernière heure figurait encore dans le Top-3 du général. Le trio devance la Pescarolo 02 n°72 Speedreams Racing qui elle aussi semblait avoir une belle carte à jouer. Elle précède néanmoins l’Audi R8 LMS n°45 AB Sport Auto de Thybaud / Proust / Jousse, victorieuse du GTV2, tandis que la SF V8 n°96 de Solution F (Charriol / Rayneri / Faure) profite des soucis mécaniques de la GC10-V8 n°20 des Suisses Ivan Calari et Iradj Alexander David associé au Français Cyril Calmoni pour gagner la classe S2. Enfin, notons la neuvième place de Tiziano Carugati.

Résultats GT/Tourisme

6 Heures V de V Endurance Proto : TFT retrouve les devants en qualifs

D4S_4298_jbLes essais libres laissaient augurer une domination des Ligier JS 53 Evo 2 sur leur terre, mais c’est à une Norma M20 FC que revient les honneurs de la pole position. L’œuvre de TFT et de son équipe Vilarino / Ferté / Illiano, associés au volant de la n°8. Le proto champion en titre devance cependant quatre… Ligier, avec dans l’ordre la n°35 Ultimate de Lahaye / Heriau / Nicolet, meilleur chrono de deux séances libres hier et premier Prestige, devant les n°29 et 91 du Graff aux mains de Trouillet / Clairay / Perroy et Gauvin / Pasian / Findlay. Meilleur représentant Helvète, Fabien Thuner termine au huitième rang, soit 3 places devant la Norma de Christian Vaglio-Giors, Nicolas Maulini terminant lui au vingt-deuxième rang.

Résultats Endurance Proto

Communiqué de presse VdeV

]]>

Related posts