Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

FIA Formule E – Da Costa victorieux. Les Suisses Buemi (4 e) et Mortara (5e) bien placés.

Les courses se suivent et ne se ressemblent pas en Formule E. Lors de la cinquième épreuve de la saison qui a eu lieu samedi à Marrakech, les deux DS E-Tense du Portugais Antonio Felix da Costa et du Français Jean-Eric Vergne ont respectivement terminé 1re et 3e en prenant en sandwich la BMW i de l’Allemand Maximilian Guenther. Le Vaudois Sébastien Buemi (Nissan) s’est classé en 4e position en ne concédant que deux petits dixièmes de seconde à Jean-Eric Vergne. Le Genevois Edoardo Mortara (Venturi) a quant à lui terminé 4e à un peu plus de trois secondes de Buemi, alors que les Bernois Neel Jani (Porsche, 18e) et Nico Müller (Dragon, 20e), tout comme l’ancien pilote de Ferrari et actuel coéquipier de Mortara chez Venturi Felipe Massa (17e), n’ont pas connu la réussite escomptée.

Première victoire et premier double podium! La cinquième manche de Formula E a largement souri aux deux pilotes DS Techeetach ce week-end. Antonio Felix da Costa a même fait coup double puisqu’il a pris la tête du championnat après avoir décroché son premier succès au volant de la DS E-Tense FE20. Auteur d’une belle remontée, le double champion de Formule E Jean-Eric Vergne a terminé troisième après avoir manqué la première séance d’essais libres et « être resté confiné toute la journée de vendredi dans sa chambre d’hôtel de Marrakech en proie à de la fièvre et en attendant les résultats d’un test au coronavirus qui s’est finalement avéré négatif », a-t-on pu lire dans le quotidien français L’Equipe.

« Grâce à la magnifique victoire d’Antonio et l’incroyable 3e place de Jean-Éric, nous prenons la tête des deux championnats », s’est réjoui Xavier Mestelan Pinon, le directeur de DS Performance. « Notre équipe a énormément travaillé depuis le Mexique pour apporter des évolutions très ambitieuses à la DS E-Tense FE20. Cela a porté ses fruits! Comme nous l’avions annoncé en début de saison, nous voulons défendre nos titres et avons prouvé ce week-end que nous avons les moyens de le faire. »

La satisfaction était également de mise chez Sébastien Buemi, 4e sur sa Nissan e-Dams: « Nous sommes vraiment très proches des meilleurs et cela est réjouissant. Je me suis retrouvé en fin de course avec encore passablement d’énergie disponible et, si je l’avais utilisée plus tôt, j’aurais très probablement réédité mon podium de Mexico. Cette 4e place est néanmoins positive. »

Edoardo Mortara a pour sa part qualifié de « très positive » sa 5e place: « J’ai cependant été ralenti par quelques bagarres qui m’ont coûté passablement d’énergie en début de course. Mais le fait que j’aie pu à nouveau participer à la Super-Pole (Ndlr.: où seuls les six plus rapides des qualifications sont retenus) en réalisant le 3e meilleur temps, certes derrière la BMW i de Maximilian Günther et la Porsche d’André Lotterer, mais tout de même devant la DS d’Antonio Felix da Costa est réjouissant. »

Son coéquipier Felipe Massa, ancien vice-champion du monde de F1 chez Ferrari, a en revanche dû composer pendant tout le week-end avec d’insolubles problèmes de freinage et a dû se contenter du 17e rang devant Neel Jani (Porsche 99X Electric), en proie lui aussi à des problèmes de freinage similaires, Brendon Hartley (Dragon) et Nico Müller (Dragon) qui ont terminé dans cet ordre aux 18e, 19e et 20e rangs.

Neel Jani: « Si j’avais eu la satisfaction lors des courses précédentes de trouver un bon rythme qui m’aurait permis de marquer des points, il n’en a rien été cette fois-ci. J’ai dû composer pendant toute la journée avec d’importants problèmes de freinage. Ceux-ci m’ont empêché de faire aussi bien que mon coéquipier André Lotterer qui a une nouvelle fois terminé dans les points en se classant au 8e rang. Nous allons essayer de trouver les raisons de ces problèmes de freinage et restons confiants pour la suite de la saison. Celle-ci est encore longue et nous allons tout mettre en œuvre pour progresser. »

Nico Müller: « Je me suis qualifié en 16e position devant la Mercedes de Vandoorne et l’Audi d’Abt et j’ai disputé un bon début de course. J’ai cependant écopé d’un drive-through pour un problème informatique sur ma monoplace et je n’ai ainsi franchi la ligne d’arrivée qu’à la 20e place. C’est dommage mais j’ai bon espoir que la malchance finira par me tourner le dos, cela à partir déjà de la prochaine course agendée le 4 avril à Rome. »

Les résultats de la course 

Le classement intermédiaire du championnat

Crédits des photos: Laurent Missbauer, FIA Formula E, Nissan, Venturi, Porsche et Dragon]]>

Related posts