Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

À la recherche des Roses des Sables

rosedesS2016-thaieamargauxpres-3Si quelques femmes s’y illustrent, le sport mécanique reste malgré tout un bastion majoritairement masculin. Néanmoins, certaines compétitions sont réservées à la gent féminine, permettant ainsi à des femmes de mettre le pied à l’étriller. Ainsi, Thaïea Swagemakers et Margaux Knüsli participeront, en octobre prochain, au Trophée “Roses des Sables”. Pour les deux habitantes du Lavaux, une aventure hors du commun fut la principale motivation :

Thaïea Swagemakers : « Notre motivation à participer à cette épreuve nous vient principalement du fait que nous voulions casser avec notre quotidien boulot-dodo, mais aussi s’amuser, expérimenter quelque chose de nouveau et revenir avec de belles images en tête ! L’implication dans cette épreuve dépasse de loin les hobbies que tout un chacun peut faire durant son week-end ou son temps libre. Les démarches pour pouvoir y participer impliquent un grand investissement personnel, pour la recherche de financement et pour la formation, et même si le chemin pour y arriver ne sera pas facile, c’est aussi cet investissement sur l’année qui nous a attirées. D’une manière générale, ce qui nous a plu avec cette épreuve, c’est qu’elle est ouverte à toutes les femmes qui en veulent un peu, et qu’elle ne nécessite pas de connaissances préalables en sport automobile.

Enfin, et en ce qui me concerne un peu plus personnellement, j’ai toujours été attirée par les sports mécaniques, et le rallye en particulier. Étant un sport avec une faible participation féminine de manière générale, le concept du Trophée des Roses m’a, de suite, beaucoup enthousiasmé. »

Contrairement au Rallye-Raid, aucune notion de vitesse dans cette épreuve, où seule la navigation compte. Ainsi, les concurrentes doivent, au travers du désert marocain, pointer aux différents contrôles de passage aux seuls moyens du road-book, des cartes et de la boussole, tout en se jouant des dunes qui jonchent le parcours. Si les deux jeunes femmes avouent ne pas avoir d’expérience en navigation, elle ne se lanceront pas non plus sans avoir reçu quelques leçons :

rosedesS2016-thaieamargauxpres-1Thaïea Swagemakers : « Nous n’avons pas d’expérience en particulier pour cette épreuve, mais allons participer à un week-end de formation pour le franchissement de dunes et d’orientation en mars prochain. L’épreuve étant bien encadrée et non chronométrée, la performance elle-même n’est pas un aspect particulièrement important pour cette course d’orientation. Le plus important est d’en revenir avec de bons souvenirs et de belles rencontres.

De plus, l’aspect humanitaire qui s’y rattache est une source de motivation supplémentaire, puisque notre année de préparation implique aussi le fait de rechercher des dons pour l’association « Les Enfants du Désert”, qui vient en aide aux enfants défavorisés du sud marocain. »

En effet, les équipages emportent du matériel destiné à l’association “Enfants du Désert”, remis sous forme de dons lors du rallye, mais également des denrées alimentaires, permettant la distribution de 4’000 repas au nom de la “Croix-Rouge Française”. En outre, 1 €/km parcouru est remis à l’association “Le Cancer du Sein, Parlons-En !”

Mais si cette épreuve sera une première pour Thaïea Swagemakers et Margaux Knüsli, l’ambition n’est pas de s’arrêter au terme de cette aventure :

Thaïea Swagemakers : « Une suite ? Oui ! Nous l’espérons bien ! Notre souhait, un jour, serait de pouvoir participer au Trophée des Andes, qui suit le même concept que le Trophée des Roses, mais qui se déroule en Argentine. »

Le Trophée Roses des Sables 2016 se disputera du 12 au 23 octobre prochain, selon le programme suivant :
  • 12 octobre 2016 : 1er jour du village, départ du Trophée Roses des Sables (Ciboure, 64)
  • 13 octobre 2016 : 2ème jour du village, départ + départ officiel (Ciboure, 64)
  • 14 octobre 2016 : rendez-vous au Sud de l’Espagne (Algeciras)
  • 15 octobre 2016 : passage bateau – liaison jusqu’au Sud du Maroc
  • Du 16 au 21 octobre 2016 : 5 étapes dans le désert marocain
  • 22 octobre 2016 : soirée de remise des prix
  • 23 octobre 2016 : passage bateau – retour

Vous pouvez suivre l’aventure de Thaïea Swagemakers et Margaux Knüsli, qui porteront le numéro 150, sur la page Facebook de l’association  les “Roses de la Pierre Mob, le nom donné à l’association étant lié au film « RRRrrrr » que les deux jeunes femmes adorent. En outre, vous pouvez soutenir ce projet par ce biais.

Crédit photos: Thaïea Swagemakers/Margaux Knüsli

]]>

Related posts