Vide
Jok 160X600

1er Lignières Historique: la fête a été belle

Lignières HistoriqueAu terme de la première édition du Lignières Historique, le bilan était pour le moins positif. Pour s’en convaincre, il suffisait de voir le visage radieux de Philippe Camandona. L’ancien champion de Suisse des rallyes avait visiblement eu du plaisir à cette manifestation qui n’a finalement pas donné lieu à un classement. «Les participants ont tenu à courir Philippe Camandonasur le circuit de Lignières sans que leurs tours de piste ne donnent lieu à un classement», explique Tony Staub, responsable du comité d’organisation et chef de presse de la manifestation, ravi que cette première édition ait été baignée de soleil.

Avec presque cent véhicules en piste (dont une vingtaine de motos et de sidecars) et une affluence estimée à plus de 4000 spectateurs sur les deux jours (1500 le samedi et 2500 le dimanche), la fête a été belle. Et le public n’a pas seulement admiré des voitures anciennes, mais également la Lotus-Andrew McGeachyRenault F1 actuelle du Genevois Romain Grosjean et du Finlandais Kimi Raikkönen, présentée grâce au soutien de Renault Suisse, partenaire de la manifestation.

Des loges VIP avec un service de restauration proposé par l’Hôtel de Commune de Lignières (14 points au GaultMillau*), des vols avec l’hélicoptère du TCS et la présence de plusieurs stands, dont celui du célèbre peintre Andrew McGeachy, complétaient l’offre de ce 1er Lignières Historique qui avait notamment pour but d’offrir aux spectateurs un très intéressant retour dans le passé. Enfin, on relèvera que plusieurs personnalités avaient effectué le déplacement à Lignières le week-end dernier. Sans être exhaustif, on relèvera le pilote de formule Renault 3.5 Nico Müller, brillant vainqueur à la fin mai de la course de World Series by Renault en ouverture du Grand-Prix de Monaco de F1, Fredy Barth, animateur du championnat du monde de voitures de tourisme (WTCC), Andreas Michel, président de la Commission sportive nationale d’Auto Sport Suisse, le commissaire de F1 Paul Gutjahr, Pierluigi De Silvestro, le père de la pilote Simona De Silvestro, et Stephan Grötzinger, le directeur général du TCS, entité propriétaire du circuit de Lignières depuis 2004, ainsi que l’ancien patron de Chevrolet Motorsport Europe, le Belge Eric Neve, désormais membre du conseil d’administration et responsable marketing-business development de HWA, importante écurie allemande qui défend les couleurs de Mercedes en DTM et qui est également présente en formule 3 et en GT.

* http://www.lacommune.net/

  
Crédit des photos ©Laurent Missbauer et ©Anne Missbauer

]]>

Related posts