Vide
Jok 160X600

Stefano Comini rentre dans l'histoire en devenant le premier champion du TCR

Comini championArrivé en leader du championnat sur le circuit de Guia de Macau, le Tessinois Stefano Comini n’a pas manqué son rendez-vous, en terminant sur le podium de la première course du week-end, prenant ainsi quelques points d’avance supplémentaires à Pepe Oriola, son adversaire pour le titre, avant de remporter le championnat de la plus belle des manières, en s’imposant lors de  la dernière course de la saison.

Si le pilote tessinois possédait deux points d’avance avant ce dernier déplacement, son principal adversaire pour le championnat, Pepe Oriola, possédait lui le grand avantage de connaître le tracé si particulier de Macau, avantage qui lui permettait de se positionner au avants-postes lors des essais libres.

Mais lors des qualifications, le Suisse prenait l’avantage sur l’Espagnol en réussissant le troisième chrono, également synonyme de 3 points au championnat, là où son principal adversaire ne se qualifiait que cinquième. Comini augmentait donc son avance de quatre points sur Oriola.

Qualifié en pole position, l’ancien champion du Monde WTCC allait remporter la première course du week-end après avoir profité de la lutte pour la deuxième place entre les prétendants au championnat, à savoir Jordi Gené (qui pouvait encore mathématiquement remporter le championnat avant Macau), Stefano Comini et Pepe Oriola, les trois hommes terminant l’épreuve dans cette ordre, ce qui permettait au Tessinois d’augmenter un peu plus son avance sur Pepe Oriola alors que Jordi Gené perdait quant à lui toute chance d’être champion.

Macau start Race 1Le départ de la deuxième course fut révélatrice d’un fait course classique dans les rues de Macau, à savoir un carambolage dans le premier tour, impliquant 11 voitures, dont celles de Jordi Gené et de Rob Huff. Stefano Comini se retrouvait en tête devant Pepe Oriola qui, dès le drapeau vert, tenta une attaque sur le pilote suisse. Et Stefano Comini allait devoir, à de nombreuses reprises, résister aux attaques du pilote espagnol, où les voitures furent au contact à plusieurs reprises. Mais ces touchettes à répétition allaient avoir raison de la Seat de Pepe Oriola, obligé d’abandonner sur fuite du radiateur, offrant ainsi le titre de Champion à Stefano Comini avant même le drapeau à damier.

Si Stefano Comini s’envolait pour la victoire, son coéquipier Andrea Belicchi prenait le meilleur sur Jordi Oriola (petit frère de Pepe Oriola) pour la deuxième place et offrait ainsi le doublé au team Target Competition, l’équipe italienne faisant ainsi le coup double avec le titre équipe, alors que Mikhail Grachev montait sur la troisième marche du podium après que le plus jeune des frères Oriola fut pénalisé d’un drive throught pour non respect des lignes de course.

Stefano Comini : « Les mots me manquent, c’est vraiment un très grand moment pour moi : gagner à Macau et remporter le championnat… Que puis-je dire ?… Incroyable… Ce furent deux courses très difficiles. Durant la première course, je fus pris en sandwich entre les deux voitures du Craft Nbamboo Racing de Jordi Gené et de Pepe Comini & OriolaOriola et ce ne fut pas facile. Et dans la course 2, Pepe a maintenu une très grosse pression, je pense qu’il était stressé par la situation, mais je restait toujours devant lui. Je savais que je pouvais assurer dans cette deuxième course, mais je voulais absolument m’imposer à Macau, et quand j’ai vu que Rob Huff était hors course, j’ai su que je devais tout donner. »

Classement course 1

Classement course 2

Classement final du championnat

[mom_video type="youtube" id="Kw1J-cmux0g"]

Crédit photos et citation : TCR

]]>

Related posts