FORD FIESTA ST200
vs
SEAT IBIZA CUPRA

Le duel Sport-Auto.ch du 28 mars 2017

Rédaction : Bob de Graffenried, Sébastien Moulin
Photographies : Guillaume Siegel, Bob de Graffenried

La Fiesta à Ibiza ?

Le hasard du calendrier faisant se chevaucher les essais de ces deux bombinettes, il nous apparut naturel de les opposer. Pour cela, rien ne vaut une journée d’essai « volant croisé » afin mettre en exergue leurs différences. Car malgré un gabarit et des caractéristiques très proches sur papier, ces deux autos présentent en réalité une sportivité divergente. Au volant !

Ford Fiesta ST200

0-100km/h : 6.7s
Vmax : 230km/h
traction
4 cyl. 1.6L turbo
200ch / 290Nm
1’160kg
dès CHF 29’900.-

Seat Ibiza Cupra

0-100km/h : 6.7s
Vmax : 235km/h
traction
4 cyl. 1.8L turbo
192ch / 320Nm
1’260kg
dès CHF 23’950.-

Remarque concernant nos duels : les notes accordées ici ne devraient pas être comparées avec celles figurant dans d’autres duels. Elles n’ont de sens que pour départager les véhicules du présent comparatif.

Look

Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, les attributs sportifs sont nombreux et réussis sur la Ford. Elle hérite également de jantes spécifiques de 17′ qui s’accordent bien à son look. Pour se différencier de la Fiesta ST, la ST200 n’est disponible que dans la teinte « gris storm ».

Malgré la présence du pack aérodynamique (CHF 1’690.-) comprenant le spoiler de toit et des bas de caisse plus prononcés, la Seat Ibiza Cupra suggère un peu moins la sportivité, en partie dû au fait de sa garde au sol supérieure et de ses jantes moins évocatrices.

Ford : 5/5

Seat : 3/5

Position de conduite           

Le maintien des sièges est perfectible dans la Seat, mais son volant plus petit et à la jante plus épaisse offre une meilleure prise en main. La position et le maintien sont impeccables dans la Ford, équipée de série de semi-baquets Recaro. Mais celle-ci perd le dernier point de par son accoudoir fixe qui peut déranger lors des changements de vitesses.

Ford : 4/5

Seat : 3/5

Ergonomie des commandes           

A bord de la Ford, non seulement l’apparence de l’instrumentation date avec une abondance de boutons et un petit écran, mais surtout, elle n’est pas très intuitive dans son utilisation. A côté, la Seat fait un sans-faute avec une ergonomie moderne et logique sans chichi.

Ford : 2/5

Seat : 5/5

Modes de conduite           

Ford : 2/5

Seat : 4/5

La Ford n’est pas pourvue de modes de conduite. Cependant, un bouton permet de désactiver en deux temps l’ESP et l’anti-patinage. La Seat est quant à elle dotée d’un mode Sport qui permet de raffermir les suspensions (DCC) ainsi que la direction, en plus d’augmenter la sonorité via le système SoundAktor. L’ESP est paramétrable séparément en mode Sport mais n’est pas totalement désactivable, ce qui lui fait perdre le 5ème point.

Habitabilité       

L’habitabilité est similaire entre les deux véhicules, tout comme le volume du coffre (290/292 litres). Mais la Seat devance la Ford de par son accoudoir réglable et utilisable en position basse pour changer idéalement les rapports, ainsi que par son amortissement nettement moins sec qui la rend plus agréable au quotidien.

Ford : 3/5

Seat : 5/5

Sonorité          

Ford : 4/5

Seat : 3/5

Dans les deux voitures, la sonorité est amplifiée artificiellement via une enceinte dans l’habitacle. La Seat propose deux niveaux sonores (en fonction du mode de conduite), mais le son est plus sympa et plus typé dans la Ford sans devenir fatiguant sur l’autoroute.

Toucher de route          

Sautant de l’une à l’autre, les différences à la conduite se font rapidement sentir. Le châssis de la Ford est plus ferme que celui de la Seat même lorsque ce dernier est en position « dur ». La prise en main du volant de la Ford est un peu moins bonne, mais sa direction est plus communicative et plus directe. Plus rigide, le train arrière de la Ford accepte de décrocher, tentative vaine avec la Seat. L’expérience de conduite est plus gratifiante dans la Ford, la Seat étant plus policée. Aucune des deux voitures n’a été prise en défaut sur son freinage, dont le mordant est supérieur sur la Ford. La différence de poids de 100kg en faveur de la Ford ne nous a pas sautés aux yeux en termes d’agilité. Les deux voitures sont équipées de différentiel à glissement limité électronique, mais sur ce point la Seat remplit mieux le cahier de charges, la puissance passant un peu mieux au sol.

Ford : 9/10

Seat : 7/10

Agrément moteur/boîte         

Les commandes de boîte et d’embrayage sont nettement plus fermes dans la Ford. Dans ce chapitre aussi, les sensations sont à l’avantage de la Ford en termes de sportivité. Mais en termes d’agrément, le 1.8L de la Seat offre des relances plus rigoureuses que le 1.6L Ecoboost de la Ford, surtout à mis-régimes. Les chiffres le confirment : 320Nm dès 1’450trs/min pour la Seat, contre 290Nm dès 2’500trs/min pour la Ford. En pratique, la Ford compense une partie de cet écart grâce à sa boîte à l’étagement plus court et un poids inférieur. Les deux voitures font part d’une très bonne souplesse à bas-régimes pour s’insérer dans le trafic.

Ford : 8/10

Seat : 8/10

Prix/équipements         

Ford : 5/10

Seat : 10/10

Sur ce point, Seat place la barre très haut ! Pour CHF 23’950.-, l’Ibiza Cupra se présente avec un équipement de série déjà complet : phares bi-xénon, suspensions pilotées DCC, régulateur de vitesse, volant sport à méplat, climatisation automatique, écran tactile, etc.

Pour la Ford Fiesta ST200, il faudra débourser au minimum CHF 29’900.-. Heureusement qu’à ce prix, les superbes et efficaces sièges Recaro chauffants sont de la partie, mais le régulateur de vitesse lui, reste en option…!

TOTAL

42/60

Ford Fiesta ST 200

48/60

Seat Ibiza Cupra

L’avis de Sport-Auto.ch

Comme lors de notre premier comparatif, il est à nouveau surprenant de voir à quel point deux voitures similaires sur papier peuvent s’avérer très différentes sur la route. Tant au niveau du look que de la conduite, la Ford Fiesta ST200 revendique d’avantage de caractère. Elle est donc plus sportive que la Seat Ibiza Cupra, qui se veut plus policée mais aussi plus confortable au quotidien et plus moderne dans son utilisation. En termes de performances, cette dernière démontre également une meilleure motricité et son moteur offre un meilleur agrément de conduite à bas et mis-régimes grâce à son couple supérieur.

Difficile de les départager : la raison nous inciterait à choisir la Seat, alors que la passion nous pousserait vers la Ford, avec laquelle il n’est pas nécessaire de rouler vite pour avoir de jolies sensations de conduite !

bob[@]sport-auto.ch / sebastien[@]sport-auto.ch

 

Avis complets, photos exclusives et informations techniques dans les essais respectifs :

Essai Ford Fiesta ST200 / Essai Seat Ibiza Cupra

Print Friendly, PDF & Email