WRC – le Rallye de Belgique remplace la Grande-Bretagne

Après une première en championnat du monde avortée l’an passée en raison de la pandémie, le rallye de Ypres Belgique se voit bénéficier de l’annulation du rallye de Grande-Bretagne en 2021, en raison d’un manque de moyen financier, notamment liée à la crise du coronavirus.

Ainsi, la Belgique devient la 35ème nation à organiser une manche du championnat du monde des rallyes depuis 1973, année de la création du championnat.

La première édition du rallye d’Ypres s’est disputée en 1965 et est rapidement devenu l’une des épreuves les plus exigeantes d’Europe. Et, au palmarès de l’épreuve, on retrouve les pilotes Hyundai Thierry Neuville en 2018 et Craig Breen en 2019.

Disputée autour du centre historique d’Ypres où sera basé le parc d’assistance, le rallye sera disputée sur trois jours de course.

Jona Siebel, directeur général de WRC Promoter : « Ypres serait une épreuve très intéressantes pour les pilotes et équipes. Il s’agit d’une épreuve majeure en Europe depuis plus d’un demi-siècle et son passage en WRC constituera l’un des gros défi de la saison. De plus je suis ravi que le championnat du monde se rende en Belgique après l’échec de l’an passé. Le mélange de petites routes bordées de grands fossé, allié à certaines épreuves de nuit et des conditions météos qui peuvent êtres difficiles, seront des émotions fortes pour tous les fans. »

 Yves Matton directeur de la commission rallye à la FIA : « C’est une chance pour le Ypres Rally Belgium d’être au calendrier après la tentative de l’an passé. Le point central du rallye sera un parcours qui reliera Ypres à Francorchamps, deux lieux emblématiques du sport automobile en Belgique. Je l’attends avec impatience. »

L’épreuve aura lieu au mois d’aout à une date qui reste à confirmer.

Credit photo et citations : WRC

A propos de l'auteur

Articles en relations