Retour de Porsche aux 24 Heures du Mans 2023 avec un prototype LMDh

Le Directoire de Porsche AG a donné son feu vert au développement d’un prototype LMDh. À l’issue d’une phase d’évaluation exhaustive, Porsche Motorsport s’est vu confier la mission de développer un modèle de course conforme au futur règlement de la nouvelle catégorie LMDh, qui deviendra à partir de 2023 une catégorie majeure du Championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC) – dont les 24 Heures du Mans font partie – et du Championnat d’endurance américain IMSA WeatherTech avec notamment la course des 24 Heures de Daytona. Le constructeur de voitures de sport de Stuttgart attache une grande importance à ces deux compétitions. À ce titre, Porsche a accueilli favorablement l’annonce conjointe faite par l’ACO/WEC et l’IMSA qui préfigure l’introduction d’une nouvelle catégorie de prototypes hybrides. Avec un poids de 1 000 kg environ, les nouvelles voitures de course seront dotées d’un groupe motopropulseur hybride d’une puissance de 500 kW (680 ch).

« La nouvelle catégorie LMDh nous permet de viser la victoire au classement général avec une motorisation hybride dans les épreuves mythiques du Mans, de Daytona et de Sebring, avec un coût plafonné. Ce projet est extrêmement intéressant pour Porsche. Les compétitions d’endurance font partie intégrante de l’ADN de notre marque », explique Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG.

Pour la première fois depuis plus de 20 ans, les constructeurs pourront lutter pour la victoire au classement général avec des modèles de conception commune dans les épreuves majeures d’endurance sur les circuits du monde entier. En outre, la nouvelle catégorie LMDh privilégie l’optimisation des coûts. La conception des prototypes se base sur le châssis de la future génération de LMP2, et les spécifications de la motorisation hybride et de l’électronique de commande sont standardisées. Des châssis de quatre fabricants différents sont disponibles. Chaque marque choisit librement la conception de son moteur thermique et le design de la caisse, dans les limites imposées par le règlement.

Michael Steiner, Membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche et du Développement, déclare : « À moyen terme, Porsche se concentre sur trois concepts de motorisation : les moteurs électriques, les groupes motopropulseurs hybrides rechargeables efficients et les blocs thermiques capables de procurer des émotions fortes. Nous entendons miser sur ces trois types de motorisation tant pour le développement de voitures de sport à la pointe de la technologie que pour notre engagement en compétition. Nous avons une équipe d’usine engagée dans les épreuves de Formule E de la FIA avec une monoplace électrique, tandis que nos moteurs thermiques, dont l’efficience n’a d’égale que les émotions procurées aux pilotes et au public, s’illustrent en compétition GT. Aujourd’hui, la catégorie LMDh complète le tableau. Ces épreuves mettent en concurrence de puissantes motorisations hybrides, semblables à celles dont sont équipés de nombreux modèles Porsche. Et si le règlement autorise à l’avenir le recours aux carburants de synthèse, cela pourrait à mon sens stimuler l’essor des technologies durables. »

« Je remercie le Directoire de la confiance témoignée envers notre stratégie en compétition », explique Fritz Enzinger, Directeur du département Motorsport. « Nous avons remporté 19 fois les 24 Heures du Mans, et détenons à ce titre le record de victoires sur cette épreuve. Nous nous sommes hissés sur la première marche du podium dans de nombreuses courses prestigieuses aux États-Unis. Nous pouvons perpétuer cette tradition victorieuse en sport automobile dans la catégorie LMDh avec un niveau d’investissement maîtrisé. D’autres constructeurs ont également manifesté leur intérêt pour cette catégorie. J’espère que nous pourrons ainsi retrouver les glorieuses joutes des années 1980 et 1990 entre de nombreuses marques concurrentes. Cela donnerait à la compétition automobile dans son ensemble un formidable élan. »

Chez Porsche Motorsport, les motorisations hybrides hautes performances s’inscrivent dans une longue tradition couronnée de succès. En 2010 et 2011, la Porsche 911 GT3 R Hybrid s’est imposée comme la référence absolue sur la Boucle Nord du Nürburgring. À l’époque, elle était un modèle unique en son genre avec sa motorisation hybride.

Entre 2014 et 2017, le constructeur de voitures de sport de Stuttgart a mis à profit son expertise dans le domaine des motorisations hybrides hautes performances à efficience élevée avec la 919 Hybrid. Ce prototype LMP1 s’est imposé trois années de suite dans l’épreuve mythique des 24 Heures du Mans dans le cadre du Championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC), permettant à Porsche de remporter chaque année le titre des constructeurs et des pilotes.

Communiqué Porsche

A propos de l'auteur

Articles en relations