GT World Challenge – La victoire et le titre pour AF Corse

La dernière manche du GT World Challenge Europe s’est joué dans la dernière heure. Et, par le jeu d’une stratégie audacieuse, Alessandro Pier Guidi, Tom Blomqcvist et Cöme Ledogar s’imposaient sur le fil.

Ainsi, la Porsche n°12 de l’équipe GPX menait rapidement la course, après le superbe premier relais de Patrick Pilet. Et, le trio de la 911 bleu et orange allait ensuite conserver une avance de près d’une dizaine de secondes tout au long de la course lors du double relais de Matt Campbell puis d’un nouveau relais de Patrick Pilet avant que Mathieu Jaminet roule lors du dernier double stint. Mais, si le français ne réalisait aucune faute, il perdait le leadership à moins de 40 minutes de l’arrivée lorsque, lors des derniers arrêts aux stands, l’équipe AF Corse décide de renvoyer en piste Alessandro Pier Guidi avec seulement 2 pneus de changés sur la Ferrari 488 n°51 (les deux pneus gauches) alors que GPX avait procédé au changement des 4 roues de Mathieu Jaminet.

Et, cette stratégie audacieuse pour la fin de course allait s’avérer payante puisque l’équipe italienne gagnait une dizaine de secondes dans les stands et la Ferrari ressortait juste devant la Porsche. Et, malgré son avantage au niveau des pneumatiques, Mathieu Jaminet n’allait pas être en mesure de porter une attaque sur Alessandro Pier Guidi ce dernier parvenant même à grappiller quelques dixièmes ici et là pour franchir la ligne d’arrivée avec une seconde et demie d’avance.

Et, cette victoire était synonyme de coup double pour AF corse qui remportait ainsi le titre pilote dans l’endurance Cup.

Constamment dans le peloton de tête, la Lamborghini n°63 du Orange 1 FFF Racing Team terminait au troisième rang à moins de 10 secondes des vainqueurs alors que le Belgian Audi Club Team WRT complétait le top 5 avec l’Audi n°32 quatrième suivi de la numéro 31, où l’on retrouvait Rolf Ineichen, au cinquième rang. Et ces deux top 5 offraient à l’équipe belge le titre équipe dans le GT World Challenge.

Du côté du Emil Frey Racing, la Lamborghini n°163 réussissait un top 10 avec la huitième place alors que la voiture sœur terminait au onzième rang. La Silver Cup revenait au Barwell Motorsport avec la Lamborghini n°78, la Pro-am Cup à l’Aston Martin n°188 de Garage 59, alors que la Bentley n°108 de CMR remportait la Am Cup.

Classement de la course

Classements des championnats en image :

Credit photo : GT World Challenge

A propos de l'auteur

Articles en relations