Entretien avec Thibault Maret – une première convaincante !

Nous nous entretenions fin octobre avec Thibault Maret. Le Valaisan nous confiait vouloir rouler encore cette saison et c’est ce qu’il a fait le week-end dernier du côté de Côme. Il a découvert la nouvelle Renault Clio RC5. Pour une première, il est d’ailleurs monté sur la troisième marche du podium de la classe. Un résultat très encourageant pour une première.

Sport-Auto.ch a pu s’entretenir avec Thibault Maret après sa course.  

Sport-Auto.ch : Comment s’est passé le Rally di Como ?

Thibault Maret : “Il s’est bien passé en termes d’objectifs car on rallie l’arrivée ce qui était important après les deux derniers abandons. Moins bon en termes de pilotage et de notes où je dois encore progresser, mais du moins maintenant je sais sur quels points me concentrer et là où je dois m’améliorer. A noter également l’organisation qui était parfaite de A à Z alors qu’on se trouvait dans une des zones les plus touchées par le Covid en Italie ! “

Comment s’est passé la prise en main de la voiture ?

“Je ne pensais pas que la conduite d’une voiture turbo serait autant différente d’une voiture atmosphérique mais hormis cela la voiture était efficace, plus simple en réglage et une très bonne préparation de l’équipe. “

Quel est ton ressenti sur cette voiture ?

“C’est une des meilleures voitures actuellement pour débuter en rallye et progresser avec un prix qui reste abordable.”

Est-ce une voiture pour toi en 2021 ?

“Au vu des trophées disponibles avec la Renault oui ! Et je pense que pour progresser et m’améliorer c’est la voiture qu’il me faut en 2021.”

Quels sont tes projets pour l’an prochain finalement ?

“On va prendre le temps de regarder les différents championnats qui s’offrent à nous avec la Clio rallye5 et choisir la meilleure opportunité, même si j’ai très envie de rouler en Suisse bien évidemment. Après le budget est toujours le plus gros problème dans ce sport et en cette période économique difficile pour tout le monde ça ne va pas m’aider dans ma recherche de sponsors. Sans oublier que le Covid ne va pas disparaître au 31 décembre…”

A propos de l'auteur

Articles en relations