Rally di Como 2020 – Les Suisses brillent à l’étranger

C’est en Italie plus précisément à Côme que certains suisses sont allés afin de parcourir quelques kilomètres de spéciales.  Le rallye était constitué de six spéciales pour un total de 70 kilomètres chronométrés. La victoire est revenue au pilote officiel de chez M-Sport, Adrien Fourmaux. Les Suisses ont brillé dans leurs catégories.

Kim Daldini a signé une nouvelle belle performance au volant de la Skoda Fabia R5. Le Tessinois se classe huitième du classement général au milieu des 30 R5 inscrites. Un rallye toutefois mouvementé car Kim Daldini a appris jeudi que son copilote, Daniele Rocca était malade. Par chance, le Tessinois a pu retrouver rapidement une copilote, Giulia Paganoni. Kim Daldini se réjouit déjà de sa prochaine course.

Engagé pour la première sur la nouvelle Renault Clio RC5, Yoan Loeffler a terminé à la seconde place de la classe. Le Vaudois a été dans le coup dès la première spéciale en se plaçant à six secondes par le Champion Italien du Trophée. Lors de la seconde étape, la lutte a été belle mais il a dû s’avouer vaincu pour un peu plus de dix secondes. Le bilan reste néanmoins plus que satisfaisant. Pour un rallye découverte avec une nouvelle voiture et un nouveau copilote, Gaëtan Aubry, le résultat est très bon.

Thibault Maret découvrait également la Renault. Le Valaisan a aimé sa première avec la voiture française. Il termine juste derrière Yoan Loeffler au classement de la classe, troisième. Le résultat est encourageant pour le jeune pilote valaisan. L’apprentissage continuera l’an prochain pour se rapprocher des hommes de tête de la catégorie.

A noter également l’abandon d’Aramis Cereghetti et Gea Daldini dans la deuxième épreuve spéciale. Roberto Amstutz a terminé à la sixième place de la classe S1600.

A propos de l'auteur

Articles en relations