Entretien avec Jonathan Scheidegger – “Il faut rouler en 2021”

Jonathan Scheidegger avait l’ambition en début de saison de participer au Championnat Suisse des Rallyes. Ce n’est que partie remise pour le Vaudois qui pourra revenir en 2021. Après le Pays du Gier, il a décidé de poursuivre son apprentissage au Rallye du Mont-Blanc. Sport-Auto.ch s’est entretenu avec Jonathan Scheidegger afin de débriefer de cette course Savoyarde.

Sport-Auto.ch : Comment s’est passé le Mont-Blanc ?

Jonathan Scheidegger : “Le rallye s’est fondamentalement bien passé. Nous sommes partis un peu à la dernière minute sans trop se préparer par manque de temps. Sur les premières spéciales, la direction assistée a commencé à donner des signes de faiblesse. A bas régime, elle ne fonctionnait plus. La situation s’est quelque peu dégradée sur le week-end. On a été à la limite à certains passages mais ça m’a fait les bras et on s’est fait plaisir ! C’est le principal.”

Que penses-tu du potentiel de la voiture ?

“L’automobile marche très fort. Le châssis est au top pour ce que j’en ai déjà compris. Il y évidemment encore une bonne marge de progression mais ça viendra avec le roulage.”

Si nous étions la veille de ton achat de la 208 R5, referais-tu le même choix ?

“En constatant les prix des tops R5 et l’évolution croissante des évolutions, je ne regrette pas du tout mon choix. Elle me va vraiment très bien. C’est clair que j’aimerais tester une fois une Polo ou une C3 mais je devrais louer la voiture et le coût serait trop cher. Mon but est vraiment de me faire plaisir et d’évoluer avec ma voiture. C’est un challenge. J’adore le temps que je passe sur cette auto à l’améliorer, l’entretenir.”

Qu’est ce qui t’a le plus impressionné dans cette R5 ?

“Le point qui m’a le plus impressionné, c’est qu’il faut lui mettre dedans un peu comme un atmo en tirant les rapports assez haut. Pour un moteur turbo bridé, c’est particulier mais j’adore.”

Quels sont les prochains objectifs que tu te fixes ?

“Mes objectifs sont clairs. Je veux prendre des automatismes et rouler plus l’an prochain.”

Quel est ton programme pour 2021 ?

“J’espère vraiment faire le Championnat Suisse des Rallyes et faire quelques manches en dehors. On verra ce que nous réserve l’avenir.”

A propos de l'auteur

Articles en relations