Formula Renault Eurocup – Grégoire Saucy sur le podium de Spa

Après une courte nuit passée à reconstruire la monoplace de Reshad De Gerus, l’équipe Arden Motorsport a connu une fin de semaine heureuse à Spa en s’offrant le doublé. Parti douzième sur la grille de départ, le rookie Alex Quinn a fait le choix parfait de pneumatiques pour signer sa première victoire en Formule Renault Eurocup devant son équipier Ugo de Wilde et Grégoire Saucy (ART Grand Prix).

Jeudi, Victor Martins (ART Grand Prix) avait pris l’avantage en 2’16’’319 au terme d’une somptueuse bataille en qualifications face à Franco Colapinto (MP Motorsport) et Caio Collet (R-ace GP). Amaury Cordeel (FA Racing) et Ugo de Wilde complétaient le top cinq sur leurs terres.

Des conditions radicalement différentes attendaient toutefois les concurrents samedi matin. Confrontés à un véritable dilemme entre une piste humide et l’absence de pluie, les quatre premiers optaient pour les slicks tandis qu’Ugo de Wilde chaussait les pneus pluie.

Les gommes rainurées proposées par Hankook s’avéraient être le bon choix. À l’extinction des feux, Ugo de Wilde gagnait trois positions à La Source avant d’attaquer Victor Martins pour s’emparer des commandes. Également partis en pluie, Alex Quinn et William Alatalo (JD Motorsport) voyaient aussi leur pari payer puisqu’ils se hissaient vite sur le podium provisoire.

Au cinquième tour, Alex Quinn trouvait l’ouverture pour ravir la tête à son équipier Ugo de Wilde. En parallèle, William Alatalo composait sous la pression de ses poursuivants. La lutte d’anthologie entre David Vidales (JD Motorsport), Kas Haverkort (MP Motorsport), Tijmen van der Helm (FA Racing) et Grégoire Saucy tournait à l’avantage de ce dernier, qui prenait ensuite le dessus sur le Finlandais au septième passage.

Continuant de creuser l’écart sur une piste de plus en plus sèche, Alex Quinn s’imposait avec près de douze secondes d’avance sur Ugo de Wilde, à nouveau présent sur le podium pour son épreuve à domicile, et vingt-quatre sur Grégoire Saucy.

Après avoir chuté au huitième rang, Victor Martins signait le meilleur tour en course pour finir à un souffle du podium devant le wild-card Kas Haverkort, auteur de son troisième top cinq consécutif. Plus en verve dans le final, Caio Collet arrachait la sixième place à Tijmen van der Helm sous le regard de László Tóth (Bhaitech Racing), William Alatalo et Amaury Cordeel. Toujours en rémission d’une fracture à la jambe contractée durant la pause estivale, Nicola Marinangeli (Bhaitech Racing) prenait la dernière unité en jeu pour ouvrir son compteur.

Au classement général, Victor Martins porte son avance sur Caio Collet à vingt-trois points tandis que leurs poursuivants David Vidales, Franco Colapinto et Alex Quinn sont toujours en lice pour le titre. Fort de son succès, Alex Quinn revient également à quelques encablures de David Vidales chez les rookies.

QualificationsGrille de départCourseClassement PilotesClassement Equipes

Le prochain rendez-vous de la Formule Renault Eurocup mènera les concurrents à Imola, où ils évolueront en lever de rideau du Grand Prix d’Émilie-Romagne de Formule 1 (31 octobre-1er novembre).

Ils ont dit

Alex Quinn (Arden Motorsport) : « Je n’ai pas les mots… Je n’avais plus gagné depuis la Formule 4. Je suis monté plusieurs fois sur le podium, mais c’est tellement différent quand on s’impose ! L’équipe a été incroyable. Ils n’ont dormi que trois heures cette nuit pour réparer la voiture de Reshad. Ils méritent cette victoire plus que quiconque. Nous avons fait le bon choix pour les pneus, mais nous étions aussi incroyablement performants par rapport aux autres pilotes partis en pluie. Je suis ravi que notre travail et notre pari aient payé ! »

Ugo de Wilde (Arden Motorsport) : « Il y a toujours un peu de déception quand on a mené quelques tours, mais Alex avait un rythme incroyable. Je dois analyser ce qu’il s’est passé, mais j’ai eu un problème avec ma répartition de freinage à cause d’un capteur défaillant. Le bilan du week-end reste toutefois très bon. Je n’étais très confiant au départ en voyant les quatre pilotes devant moi en slicks et la piste sécher durant le tour d’installation. Cela m’a en revanche donné davantage d’adhérence à l’extinction des feux, d’où mon bel envol me portant en tête. L’équipe montre une fois de plus qu’elle est présente au rendez-vous et qu’elle fait les bons choix ! »

Grégoire Saucy (ART Grand Prix) : « Partir en pneus pluie était le bon choix et je remercie l’équipe d’avoir pris cette décision puisque je m’élançais depuis la treizième place. J’ai été extrêmement prudent au départ et dans mes premiers dépassements, car je savais que la course n’allait pas se jouer dans les premiers tours. J’ai ensuite voulu rouler le plus possible dans l’eau afin de préserver mes gommes et cela a payé malgré le retour de Victor en slicks dans le final. J’ai tenu bon et je pense que nous pouvons partir confiants pour Imola ! »

Communiqué Formula Renault Eurocup

A propos de l'auteur

Articles en relations