Formula Renault Eurocup – Franco Colapinto s’impose sous le déluge, Grégoire Saucy marque 0.5 point

Auteur d’un excellent départ depuis la troisième position sur la grille, Franco Colapinto (MP Motorsport) s’est imposé sur le Circuit de Spa-Francorchamps au terme d’une course interrompue par de violentes averses. L’Argentin a devancé le leader de la Formule Renault Eurocup Victor Martins (ART Grand Prix) tandis qu’Ugo de Wilde (Arden Motorsport) a pris la troisième place à domicile devant son équipier, le rookie Alex Quinn (Arden Motorsport).

Le vendredi s’ouvrait par la belle prestation de Victor Martins en qualifications. Premier à s’élancer sur une piste humide, le Français monopolisait la tête avant de signer son meilleur tour en 2’35’’820 pour précéder Ugo de Wilde et Franco Colapinto.

Le Français s’offrait ainsi sa neuvième pole position de la saison pour égaler le record détenu par Scott Speed (2004), Sacha Fenestraz (2017) et lui-même (2019) alors que son plus proche rival pour le titre, Caio Collet (R-ace GP), se qualifiait onzième.

Sur la grille, tous les concurrents optaient pour les pneus pluie de Hankook. Franco Colapinto bondissait depuis la troisième position pour se porter aux commandes avant même le premier virage tandis que la bataille pour la deuxième place au pied du Raidillon tournait à l’avantage de Victor Martins face à Ugo de Wilde et Alex Quinn. Paul Aron (ART Grand Prix) était l’unique victime du départ, suspension touchée après son contact avec son équipier Grégoire Saucy.

En tête, Franco Colapinto et Victor Martins distançaient rapidement leurs adversaires menés par Ugo de Wilde. Les écarts étaient toutefois réduits à néant avec l’apparition de la voiture de sécurité au cinquième tour pour dégager la monoplace accidentée de Reshad De Gerus (Arden Motorsport) à l’entrée de la ligne droite de Kemmel.

Les averses redoublaient d’intensité pendant la neutralisation et la direction de course décidait finalement de brandir le drapeau rouge, puis de siffler définitivement la fin des débats.

Le classement final était alors figé au terme du quatrième tour. Franco Colapinto signait sur la piste de ses débuts en Formule Renault Eurocup sa deuxième victoire de la saison face à Victor Martins et Ugo de Wilde, troisième sur ses terres.

Quatrième, Alex Quinn remportait son deuxième Trophée Hankook devant le wild-card Kas Haverkort (MP Motorsport), leader du Championnat d’Espagne de F4 et qui ne marquait pas de point, et Amaury Cordeel (FA Racing), sixième en son pays. Après avoir gagné quatre places au départ, Caio Collet était classé septième devant son partenaire de la Renault Sport Academy Hadrien David (MP Motorsport). William Alatalo (JD Motorsport), David Vidales (JD Motorsport) et Grégoire Saucy (ART Grand Prix) prenaient les derniers points en jeu.

La moitié des points étant attribuée, Victor Martins porte son avance à vingt-et-une unités sur Caio Collet. Les huit premiers pilotes du classement général sont encore en lice pour le titre avant la deuxième course à Spa-Francorchamps programmée demain à 10h45.

QualificationsGrille de départCourseClassement PilotesClassement Équipes

Communiqué Renault Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations