Des moteurs made by Porsche chez Red Bull dès 2022?

Privée de moteurs Honda à la fin de la saison 2021, l’écurie Red Bull Racing demandera-t-elle à Porsche de lui construire des propulseurs comme McLaren l’avait déjà fait par le passé avec les fameux moteurs TAG-Porsche?
 
Cette question revient à intervalles réguliers, notamment après les nombreux reproches que les dirigeants de Red Bull Racing avaient adressés à son fournisseur de moteurs Renault avant de signer pour un partenariat avec Honda.*
 
Il y a trois ans, le studio de graphisme Sean Bull avait déjà imaginé les décorations que cette union entre Porsche et Red Bull Racing pourrait donner.
 
D‘autres penchent en revanche pour un retour de Red Bull Racing chez son ancien fournisseur Renault. Alors qui motorisera les monoplaces du Red Bull Racing à partir de 2022? Porsche, Renault, Ferrari?
 
Mercedes pourrait également être une solution mais des rumeurs que la firme à l’étoile quitterait bientôt elle aussi la F1 – pour les mêmes raisons que Honda, à savoir “pour faire face à une période de très grande transformation comme l’automobile n’en a jamais connue au cours de ces 100 dernières années”, entendez par-là “pour faire face à l’arrivée de l’électromobilité et de l’hydrogène” – se font de plus en plus insistantes.

Dans ce contexte, l’éventualité de l’arrivée d’un moteur Porsche, que Red Bull Racing paierait à 100%, ne semble pas irréaliste. Alors “Wait and see”, comme disent les Anglais.

F1 – Honda, le motoriste qui a soif de victoires

Crédit de l’illustration: Sean Bull

A propos de l'auteur

Articles en relations