Ultimate Cup Series – La pluie inondait Magny-Cours lors de la dernière journée de course

Les conditions climatiques n’ont cessé de se dégrader sur le Circuit de Nevers Magny-Cours pour la deuxième manche de l’Ultimate Cup Series. La pluie n’a cessé de s’abattre du début jusqu’à la fin de journée, perturbant d’ailleurs la course du Challenge Proto / Challenge CN. Les pneumatiques Michelin ont démonté leur niveau de performance sur une piste détrempée. Ils ont permis aux voitures de chaque catégorie de pouvoir s’exprimer en piste avec une adhérence exceptionnelle dans ces conditions dantesques.

Monoplace, course 3 : Konstantin Lachenauer (Graff) assoit sa domination avec un carton plein !

Quel week-end pour Konstantin Lachenauer qui est parvenu à s’imposer à l’issue d’une course délicate, émaillée par plusieurs incidents, le tout sur une piste détrempée. La direction de course décide d’ailleurs de donner le départ derrière la voiture de sécurité. Après 2 tours, cette dernière s’efface devant Konstantin Lachenauer, auteur de la pole. Le pilote de la F3-T318 #31/Graff prend le large, mais une neutralisation vient le couper dans son élan. Un accrochage entre la FR 2.0 #25 de David Kullmann et la F3-T318 #39/Graff au Château d’eau provoque le retour en piste de la Safety Car. La relance intervient le tour suivant et ce n’est qu’une simple formalité pour le leader qui conserve aisément l’avantage. La bataille fait rage derrière. Eric Trouillet (Graff) résiste à Pierre-Albert Fusella (Lamo Racing), mais ce dernier parvient à prendre l’ascendant avant la neutralisation et l’interruption de la course. Le drapeau rouge est brandi à 3 minutes du terme suite à la sortie de piste d’Adrien Chila dans le virage 6. Le pilote est sorti indemne de cet accident.

Pour la sixième fois consécutive, le pilote suisse de la F3 T-318 #31/Graff grimpe sur la plus haute marche du podium malgré la pression exercée par Pierre-Albert Fusella tout au long du week-end. Le Corse de la F3 #10/Lamo termine deuxième tandis qu’Eric Trouillet se classe troisième avec la F3 #9/Graff et remporte la catégorie Gentleman Driver.

Marc Vives (R-Breizh Compétition), vainqueur chez les FR 2.0, termine au quatrième rang du classement général.

GT Sprint, course 4 : Maxime Mainguy double la mise ce week-end

Les voitures attendues sur la première ligne de la grille de départ, la Porsche 911 GT3 Cup #72/ABM et la Ferrari 458 GT3 #17/ Wasserman Racing Service, ne prennent finalement pas part à la course dominicale. Comme toutes les courses précédentes, le départ est donné derrière la voiture de sécurité. Le drapeau vert est enfin brandi quelques minutes plus tard. Les fauves sont lâchés, à commencer par la Porsche Cup #28/Breizh Motorsport 56 de Maxime Mainguy. Le pilote breton conserve le leadership face à Alexandre Guesdon qui tente d’accrocher le wagon à bord de la Mitjet SuperTourisme #12/Génération Stunt. Une voiture fait le show dans le peloton. Il s’agit de la Porsche Cayman #9/R-Breizh Compétition. 10e au départ, Marc Vives progresse dans la hiérarchie tour après tour pour atteindre le top 5 après 5 tours de course. Alors que Maxime Mainguy s’est bien échappé, Marc Vives double Alexandre Guesdon pour la 2e place. Malgré son rythme soutenu, l’écart est trop important pour empêcher Maxime Mainguy de remporter un deuxième succès. Il franchit la ligne d’arrivée avec 19 secondes d’avance sur Marc Vives qui s’impose en UGTX. Alexandre Guesdon s’offre le podium scratch et la victoire en Mitjet SuperTourisme, juste devant Christophe Cresp (MV2S Racing) qui s’est montré impressionnant.

Challenge Proto / Challenge CN : TS Corse remporte sa première course en LMP3 après une longue interruption à cause de la pluie

Avant de s’aligner sur la grille de départ, les pilotes ont chassé le chronomètre ce dimanche matin. Trois LMP3 différentes ont signé le meilleur temps des trois séances qualificatives et au jeu de la meilleure moyenne, c’est l’équipage de la Ligier JS P320 #69/Cool Racing qui s’en sort le mieux avec la pole acquise en 1 :55.121, devant la Duqueine D08 #73/TS Corse.

Les conditions météorologiques sont encore plus délicates que ce matin avec des trombes d’eau qui s’abattent sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. La direction de course ne prend aucun risque et donne le départ derrière la voiture de sécurité. Le leader, Maurice Smith s’engouffre dans les stands à l’issue du premier tour pour effectuer un arrêt anticipé. Pietro Peccenini se retrouve en tête derrière la Safety Car qui s’efface après trois tours. Le drapeau vert n’est brandi que pour quelques secondes puisque la sortie de piste de Philippe Cimadomo sur la Ligier #77/Team Virage, dans le premier virage. La Safety Car est de retour et après plusieurs tours, le drapeau rouge est brandi à 13h47, 15 minutes après le départ.

Après plus de deux heures sous drapeau rouge et sous régime de parc fermé, les voitures reprennent la piste peu après 16h. Pietro Peccenini retrouve le volant de la Duqueine #73 et la tête de la course. Le pilote italien et son coéquipier Hugo Carini ont ensuite parfaitement maîtrisé la course pour s’imposer au terme de seulement 45 tours couverts. Cette victoire est la toute première de l’histoire de l’écurie italienne en LMP3.

Plusieurs pilotes ont animé le live timing en faisant parler la poudre. Sur la Ligier JS P320 #88/Team Virage, qui termine en deuxième position et qui conserve le leadership au championnat, Julian Wagg puis le très véloce Alessandro Ghiretti ont allumé les partiels en violet. C’est d’ailleurs Alessandro Ghiretti qui s’adjuge le meilleur tour en course en 1 :48.069. Autre belle performance à signaler, celle de Maxime Scalabrini qui a lui aussi été très rapide en fin de course pour sa première course sur la Ligier #69/Cool Racing, sous les yeux de Nicolas Lapierre. Cet équipage termine à la troisième place.

La catégorie CN a été remportée d’une main de maître par la Norma M20 FC #72 d’ANS Motorsport, pilotée par Nicolas Schatz et Jonathan Brossard. C’est la deuxième victoire consécutive du multiple champion de France de la montagne.

Belle prestation d’ensemble pour Christophe Girardot et Guillaume Veyrat sur la Ligier JS P4 #4 alignée par R-Breizh Motorsport.

Les concurrents engagés en Ultimate Cup Series se retrouveront une nouvelle fois sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, dans trois semaines, du 16 au 18 octobre.

Communiqué Ultimate Cup Series

A propos de l'auteur

Articles en relations