Cool Racing prête pour ses premières 24 Heures du Mans

Cool Racing prendra ce week-end le départ de ses premières 24 Heures du Mans sur le fameux circuit de La Sarthe. Le double tour d’horloge est aussi l’avant dernière épreuve de la première campagne de l’équipe suisse en championnat du monde d’Endurance au cours de laquelle elle a remporté une victoire dès la manche d’ouverture à Silverstone et une deuxième place à Spa le mois dernier avec son Oreca 07-Gibson.

Depuis sa création en 2017, COOL Racing a rapidement gravi les échelons de la course en prototypes. Pour leurs débuts dans la plus grande épreuve d’endurance au monde, Alex Coigny et Antonin Borga seront toujours associés à Nicolas Lapierre, recordman des victoires en LMP2 au Mans avec quatre succès sur le tracé de 13,626 km.

Alex et Antonin ont rejoint la structure helvétique et la catégorie LMP3 de la Michelin Le Mans Cup et des European Le Mans Series en 2017 avant de passer en LMP2 la saison passée. L’équipe a alors recruté Nicolas qui est devenu cette année actionnaire de Spirit of Léman, société gestionnaire du programme sportif. Alex est l’un des meilleurs pilotes Bronze en LMP2 et a déjà obtenu plusieurs podiums en ELMS et en WEC. Il va pouvoir réaliser ce week-end le rêve de toute une vie en prenant part à ses premières 24 Heures du Mans.

En parallèle du programme en WEC, l’équipe est de nouveau engagée en ELMS cette saison et la course Castellet 240 disputée de nuit le mois dernier a conclu sa préparation sur la piste avant les 24 Heures. En plus des deux podiums en WEC cette saison, COOL Racing a également réalisé la pole des 4 Heures de Shanghai et du Lone Star Le Mans ; elle est actuellement cinquième du Trophée Endurance FIA pour les équipes de LMP2.

Suite à la pandémie de la COVID-19 et pour seulement la seconde fois de son histoire, les 24 Heures du Mans ne se déroulent pas à la date habituelle en juin mais en septembre. Les conditions de piste et la stratégie seront également différentes lors de cette 88ème édition, avec une nuit plus longue et des températures moins élevées favorisant les chronos ainsi que les risques de pluie.

Pour sa première participation, Cool Racing devra s’adapter à un programme très condensé comprenant quatre séances d’essais libres et une qualification jeudi et vendredi matin. Ceci diffère des précédentes éditions lorsque les équipes avaient la journée du vendredi pour préparer leurs voitures avant la course. La traditionnelle Journée Test a également été supprimée et le temps de roulage pour les pilotes et les équipes considérablement réduit.

En plus de son engagement en LMP2, les deux Ligier JS P320 de Cool Racing prendront part aux deux épreuves de Road to Le Mans, quatrième manche de la Michelin Le Mans Cup. Maurice Smith/Matt Bell à bord de la No.69 et Nicolas Maulini/Édouard Cauhaupé sur la No.37 ont remporté les deux dernières courses du championnat et ils auront pour objectif de continuer sur cette lancée.

Alexandre Coigny, Oreca 07 No.42 : « L’équipe et les pilotes travaillent depuis quatre saisons sur cet objectif et le rêve va enfin se réaliser ! C’est la course de notre vie et j’espère que les conseils de Nico permettront à Antonin et moi-même de prendre nos marques le plus rapidement possible. Nous avons entamé notre préparation depuis pas mal de temps et nous venons de finaliser les derniers détails. Nous avons vraiment tout fait pour être à notre meilleur niveau car le Mans est magique et chaque pilote souhaite y participer. Même si cette édition ne sera pas exactement comme on l’avait rêvée, la course reste la course. Une fois le départ donné samedi à 14h30, l’absence de spectateurs ne changera pas grand-chose. »

Antonin Borga, Oreca 07 No.42 : « Nous sommes vraiment chanceux de pouvoir prendre part à cette course mondialement connue. Je me suis préparé pour ce double tour d’horloge avec beaucoup de respect et d’humilité. Même s’il y a souvent pas mal d’incidents pendant l’épreuve, le rythme est toujours très élevé et c’est un peu comme une succession de sprints. Nous sommes bien encadrés par une excellente équipe technique et nous allons faire du mieux possible. C’est une grande joie d’être au Mans et je suis impatient que le drapeau tricolore se baisse samedi à 14h30. »

Nicolas Lapierre, Oreca 07 No.42 : « Je suis vraiment ravi de retourner enfin au Mans et content que la course puisse se dérouler cette année. Nous sommes conscients que les conditions seront un peu particulières mais nous sommes soulagés d’y être. Cette 88ème édition sera compliquée pour notre première participation car il n’y a pas eu de Journée Test et le programme de la semaine est extrêmement concentré. Cela va compliquer le challenge mais notre objectif est de prendre de l’expérience, de terminer la course, se faire plaisir et essayer d’obtenir le meilleur résultat possible. »

Maurice Smith, Ligier JS P320 No.69 : « Je suis impatient de revenir dans La Sarthe pour une nouvelle édition de Road to Le Mans. J’attends ce moment depuis l’année passée ! L’ambiance sera évidemment différente avec l’absence de spectateurs et les protocoles pour la COVID-19, mais le circuit sera le même. Vivement jeudi matin ! »

Matt Bell, Ligier JS P320 No.69 : « Je suis toujours heureux de revenir sur le circuit des 24 Heures qui accueille chaque année le meeting le plus attendu de la Michelin Le Mans Cup. Ce sera ma première participation avec COOL Racing et j’espère que nous serons de nouveau compétitifs après un très bon début de saison et une victoire. Nous allons essayer de continuer sur cette lancée. »

Nicolas Maulini, Ligier JS P320 No.37 : « C’est toujours un privilège de rouler sur le circuit des 24 Heures et je suis impatient d’y être. Cette édition sera un peu différente car il n’y aura pas l’ambiance habituelle de fête foraine, mais ce sera toujours aussi génial de courir sur ce tracé. J’espère que nous pourrons nous battre pour la victoire mais le facteur chance joue toujours un rôle important sur ce circuit, avec notamment les Slow Zones et un règlement qui ne correspond pas forcément à des courses d’une heure. Nous sommes compétitifs depuis le début de la saison et nous allons faire le maximum pour être de nouveau aux avant-postes, profiter du week-end et essayer de monter sur ce beau podium. »

Édouard Cauhaupé, Ligier JS P320 No.37 : « J’ai hâte de découvrir le circuit mythique des 24 Heures. Ce ne sera pas forcément simple car je suis l’un des rares pilotes Silver à ne pas connaître ce tracé. Je ne pourrais certainement pas faire beaucoup de tours avec les habituels drapeaux rouges et Slow Zones. Il faudra donc être vite dans le rythme et ne pas commettre de faute. J’espère que nous obtiendrons deux bons résultats et que nous pourrons réduire l’écart qui nous sépare des leaders au championnat. »

Patrick Barbier, Directeur Sportif : « Nous sommes heureux de prendre part à nos premières 24 Heures du Mans même si les circonstances et la pandémie vont sérieusement nous compliquer la vie. Comme Alex et Antonin, l’équipe découvre Le Mans et l’annulation de la Journée Test ne va pas nous aider. De plus, le programme de la semaine est maintenant condensé sur quatre jours et la charge de travail pour notre équipe technique sera énorme. Il y a normalement plusieurs jours de récupération entre les essais officiels et le pesage. Cette année – et si nous nous qualifions pour l’Hyperpole – il faudra préparer la voiture pour la course entre le vendredi midi et le samedi matin avant le warm-up ! Nous devrons rouler au maximum jeudi pour récupérer le plus de data possible et permettre aux pilotes d’apprendre la piste. Après 10 heures de roulage, il faudra complètement refaire la voiture vendredi pour qu’elle soit comme neuve pour les 24 Heures. Nous allons donc avoir énormément de travail.

Antonin et Alex sont des Rookies et ils devront se qualifier jeudi en effectuant chacun 10 tours de jour et trois de nuit pour pouvoir prendre le départ. L’apport et l’expérience de Nico seront primordiaux au Mans, encore plus que sur toute autre course. Nous allons essayer de nous qualifier pour l’Hyperpole même si nous avons conscience du niveau de la concurrence. L’objectif est de terminer la course, pour le reste il est difficile de prévoir quoi que ce soit sur une épreuve aussi longue et difficile.

En plus des 24 Heures du Mans, Cool Racing participera pour la troisième fois à Road to Le Mans, événement toujours très disputé et mouvementé. Nous avons des objectifs élevés et si nous voulons revenir sur nos concurrents directs au championnat nous devrons effectuer une prestation parfaite sans commettre la moindre erreur. Avec deux épreuves de 55 minutes, il y aura forcément beaucoup d’action en piste. Il faudra donc bien se qualifier et prendre de bons départs. La stratégie de course s’adaptera ensuite en fonction des Full Course Yellow et Slow Zones. »

Horaires

Mercredi 16 septembre

08h00 – 18h00 24 Heures du Mans Vérifications techniques et administratives

Jeudi 17 septembre

08h30 – 09h30 Road to Le Mans Essais Libres 1
10h00 – 13h00 24 Heures du Mans Essais Libres 1
14h00 – 17h00 24 Heures du Mans Essais Libres 2
17h15 – 18h00 24 Heures du Mans Qualifications
18h30 – 19h30 Road to Le Mans Essais Libres 2
20h00 – 00h00 24 Heures du Mans Essais Libres 3

Vendredi 18 septembre

08h30 – 08h50 Road to Le Mans Qualification Course 1
09h10 – 09h30 Road to Le Mans Qualification Course 2
10h00 – 11h00 24 Heures du Mans Essais Libres 4
11h30 – 12h00 24 Heures du Mans Hyperpole
14h15 – 15h10 Road to Le Mans Course 1

Samedi 19 septembre

10h30 – 10h45 24 Heures du Mans Warm-up
11h15 – 12h10 Road to Le Mans Course 2
14h30 24 Heures du Mans Départ

Dimanche 20 septembre

14h30 24 Heures du Mans Arrivée

Communiqué Cool Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations