Eurocup Formule Renault – Victor Martins riposte à Magny-Cours, Top 6 pour Grégoire Saucy

Détrôné de la tête du classement général samedi, Victor Martins (ART Grand Prix) a riposté en remportant la deuxième course disputée sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Le Français s’est imposé devant Caio Collet (R-ace GP) et le rookie David Vidales (JD Motorsport) et reprend les rênes de la Formule Renault Eurocup avec deux points d’avance sur le Brésilien.

Vendredi, la séance de qualifications avait tourné à l’avantage de Victor Martins en 1’33’’598. Le Français devançait Caio Collet pour sept millièmes de secondes tandis que David Vidales, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) et Alex Quinn (Arden Motorsport) complétaient un top cinq représentant cinq équipes différentes.

Quelques heures après le sacre en Championnat FIA de Formule 3 d’Oscar Piastri, tenant du titre de la Formule Renault Eurocup, le départ était donné dimanche sous le régime de la voiture de sécurité en raison d’une grille salie par des incidents dans d’autres catégories. Lorsque la safety car s’effaçait au terme du premier passage, Victor Martins conservait les commandes dans un quinté de tête à l’ordre inchangé.

Très rapidement, un duel pour la victoire se dessinait entre Victor Martins et Caio Collet tandis que David Vidales devait composer sous les attaques de Lorenzo Colombo et d’Alex Quinn. Grégoire Saucy (ART Grand Prix) se joignait également au groupe après son dépassement sur Ugo de Wilde (Arden Motorsport).

L’écart entre les deux leaders était inférieur à la seconde jusqu’à la première neutralisation provoquée par le contact entre Petr Ptáček (R-ace GP) et Franco Colapinto (MP Motorsport) à Adélaïde au sixième tour. La physionomie de la course restait toutefois identique à la relance avant une nouvelle interruption nécessaire pour dégager la monoplace de Reshad De Gerus.

Au retour du drapeau vert, Victor Martins conservait son sang-froid dans le sprint final pour s’imposer et reprendre la tête du classement général à Caio Collet. David Vidales les accompagnait sur le podium en résistant à Lorenzo Colombo, quatrième pour son anniversaire. Alex Quinn complétait le top cinq devant Grégoire Saucy et Ugo de Wilde.

L’accrochage entre Franco Colapinto et Hadrien David (MP Motorsport) dans l’avant-dernier tour profitait à William Alatalo (JD Motorsport), qui héritait de la huitième position devant Amaury Cordeel (FA Racing) et Vicky Piria (Bhaitech Racing). L’Italienne devenait ainsi la première femme à inscrire un point avec la Formule Renault FR-19 et la première en Formule Renault Eurocup depuis Rahel Frey en 2006.

QualificationsGrille de départCourse 2Classement PilotesClassement Teams

Le prochain rendez-vous de la Formule Renault Eurocup aura lieu sur le circuit de Zandvoort (24-27 septembre), un tracé effectuant son retour au calendrier pour la première fois depuis 2000.

Communiqué Renault Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations