Road to Le Mans : 34 voitures au départ

GT3 : un plateau conséquent à la lutte au Mans

Onze voitures constitueront le plateau GT3 de la grille de départ. Leader du classement général, Rino Mastronardi sera rejoint au volant de la Ferrari n°8 de Iron Lynx par le champion en titre Giacomo Piccini. Ce dernier n’avait pu participer le mois dernier à la manche de Le Castellet 120 et occupe actuellement la deuxième place à 15 points de Mastronardi.

Le Russe Murod Sultanov est troisième à seulement 7 points de Piccini et précède de 8 unités Michael Broniszewski et David Perel. Vainqueurs de la troisième manche, Julien Andlauer et Nicolas Leutwiler seront en piste au volant de la Porsche 911 GT3 R n°2 de Pzoberer Zurichsee by TFT.

Le plateau GT3 voit le retour de l’écurie chinoise FFF Racing Team by ACM, avec au volant le Japonais Hiroshi Hamaguchi. Il avait terminé deuxième de Road to Le Mans en 2016 au volant de la McLaren 650S de l’équipe et pilotera cette année une Lamborghini Huracan GT3 en compagnie de l’Italien Andrea Calderelli.

L’écurie belge Delahaye Racing engagera une Porsche 911 GT3 R confiée au duo français Pierre-Etienne Bordet / Alexandre Viron, tandis que Sky Tempesta Racing alignera une Ferrari 488 GT3 pour le Britannique Christopher Froggatt et Jonathan Hui, originaire de Hong Kong.

LMP3 : Ligier et Duqueine, un face à face à domicile

Le plateau LMP3 présentera 23 voitures, avec 15 Ligier JS P320 et 8 Duqueine M30-D08. Leaders du classement général, Jean Glorieux, Laurents Hörr et leur Duqueine n°3 de DKR Engineering auront pour objectif d’accroitre leur avance, actuellement de 12 points, sur la Ligier n°26 de Matthias Kaiser et Rory Penttinen (Graff).

Jean Glorieux est un ancien vainqueur de Road to Le Mans, qu’il avait remporté en compagnie d’Alex Toril en 2017, l’année de leur titre.

Maurice Smith a remporté la troisième manche et est actuellement troisième du classement général à 15 points des leaders. Il sera une nouvelle fois associé à Matt Bell au volant de la Ligier n°69 de Cool Racing. Vainqueurs de la deuxième course de la saison, Nicolas Maulini et Edouard Cauhaupe (Ligier Cool Racing n°37) sont quatrièmes avec 36 points.

Victorieuses en LMP3 en European Le Mans Series (ELMS), les équipes Realteam Racing, United Autosports et Eurointernational, championne en titre de la catégorie en ELMS, s’aligneront toutes à Road to Le Mans. DKR Engineering engagera en outre une deuxième voiture.

Road to Le Mans débutera le jeudi 17 septembre avec deux séances d’essais libres. Les qualifications, ainsi que la première course de 55 minutes, auront lieu le vendredi 18, et la deuxième course le samedi 19 septembre à 11h15, un peu plus de trois heures avant le départ de la 88e édition des 24 Heures du Mans.

Liste des engagés

Communiqué Le Mans Cup

A propos de l'auteur

Articles en relations