DTM – Nico Müller manque la victoire d’un souffle après une folle remontée

Il s’en est fallu d’un souffle pour que Nico Müller remporte sa quatrième victoire consécutive puisque sur la ligne d’arrivée, René Rast possédait moins d’un dixième de seconde d’avance sur le Bernois.

Qualifié en première ligne, Nico Müller se faisait passer par René Rast au départ, lequel se portait à hauteur de Rbin Frinjs. Et le deux leaders se gênait permettant à Nico Müller de se porter à leur hauteur, mais cette manœuvre était, finalement, défavorable au pilote suisse qui se faisait passer par la BMW de Marco Wittmann.

Devant, Robin Frinjs et René Rast s’échappaient et s’échangeaient la place de leader suite à plusieurs manœuvres quelques peu osées, au point que Robin Frinjs, était contraint de laisser repasser le champion 2019 alors que le Néerlandais avait repris l’avantage.

Ce dernier tentait un changement de pneus précoce et la manœuvre était payante puisque lorsque René Rast s’arrêtait, un tour plu tard, il ne pouvais contenir l’Audi bleu et Robin Frinjs reprenait la tête de la course.

Devant, Nico Müller tentait une autre stratégie en attendant la mi-course pour repasser par les stands, perdant du temps en piste face à ses adversaires qui étaient en pneus neufs. En conséquence, il ressortait des stands à la sixième place et sous la pression de Jamie Green, à une dizaine de seconde des leaders.

Mais, rapidement, Nico Müller entamait une belle remontée et prenait le meilleur sur Timo Glock pour la quatrième place, alors que dans le même temps, René Rast repassait en tête de la course au détriment de Robin Frinjs.

Continuant sa remontée en étant le plus rapide en piste, il remontait sur Marco Wittmann et prenait rapidement le meilleur sur le pilote BMW avant de remonter sur Robin Frinjs qui n’allait pas pouvoir contenir, non plus, le pilote suisse.

Et, à l’entrée dan le dernier tour, Nico Müller revenait au contact de leader et se portait même à hauteur de René Rast dans le dernier tour sans, toutefois, tenter une attaque dangereuse. Profitant du DRS, il essayait de dépasser le champion 2019 dans la dernière ligne droite, mais René Rast conservait quelques centimètres d’avance sur Nico Müller sur la ligne d’arrivée, alors que Marco Wittmann, qui prenait le meilleur sur Robin Frinjs en fin de course, complétait le podium. Quant à Fabio Scherer, il échouait au onzième rang, à seulement 3/10ème de seconde des points.

Nico Müller : « Au départ j’ai manqué d’adhérence et j’ai perdu une position. Ensuite, j’ai vu l’action virile devant moi et je me suis retrouvé devant mais je me suis retrouvé en sous virage sur l’extérieure de la piste et je suis tombé à la quatrième place. J’ai fait du bon travail aujourd’hui avec un belle remontée après mon pit-stop. Je suis resté en dehors de tout remue ménage et j’ai bien géré mes pneumatiques. Samedi j’ai trouvé la course trop longue mais aujourd’hui elle était un peu trop courte. Maintenant j’attends mon retour en famille avec impatience et l’arrivée d’un nouveau membre. »

Au championnat, Nico Müller augmente son avance et compte désormais 100 points soit 39 d’avance sur René Rast.

Prochain rendez-vous pour le DTM le week-end prochain, toujours au Lausitzring, mais dans une configuration du circuit plus longue.

Credit photo : DTM

A propos de l'auteur

Articles en relations