Hockenheim remplace Barcelone au calendrier de la 24H Series

L’agence néerlandaise Creventic, qui assure la promotion et l’organisation de la 24H Series , a réagi rapidement à la situation sanitaire en lien avec le Covid-19 sur le territoire espagnol. C’est le très connu Hockenheimring allemand, basé à Baden-Württemberg, qui fait son apparition pour remplacer le Circuit de Barcelona Catalunya pour la prochaine épreuve (4-6 septembre).

Nous sommes réellement tristes de ne pas être en mesure d’aller en Catalogne, dès l’instant où cette course est une étape récurrente de notre calendrier depuis de nombreuses années. Nous tenons bien sûr à remercier le personnel du Circuit de Catalunya pour sa compréhension, et nous sommes certains que Barcelone sera de retour au calendrier en 2021’’, explique Ole Dörlemann, coordinateur sportif de Creventic. “Nous avons entre-temps trouvé une belle alternative avec Hockenheim. Les restrictions locales concernant le bruit nous obligent à limiter notre course à 16 heures, avec 8 heures le samedi et 8 heures le dimanche, mais l’intégralité des points sera distribuée, que ce soit pour le classement de la 24H Series Europe ou la 24H Series Continents, exactement comme cela aurait dû se passer à Barcelone. Même si la durée de la course sera moindre, le nombre de points distribués sera équivalent à une course de 24 heures.’’

Comme d’autres séries, l’élaboration du calendrier est un processus continu pour la 24H Series . “Les restrictions de déplacement sont toujours d’application dans beaucoup de pays, incluant une quarantaine pour les personnes allant en Espagne ou y revenant, et plusieurs teams nous ont signifié qu’il devenait toujours plus compliqué pour eux de se rendre à Barcelone’’, explique Ole Dörlemann. Lorsque nous avons entamé les discussions avec le management de Hockenheim, ils ont été très accueillants, et il ne nous a pas fallu très longtemps pour aboutir à un accord.’’

Premier événement en Allemagne pour Creventic

De manière assez surprenante, même si elle peut se targuer d’avoir organisé des courses dans d’innombrables pays et sur de nombreux circuits différents, Creventic n’a jamais mis sur pied la moindre épreuve en Allemagne. Hockenheim constitue bien sûr une fantastique destination pour combler cette lacune, ce circuit pouvant se reposer sur une tradition qui remonte à 1932. L’impressionnant stadium Motodrom a été construit en 1966. Quatre ans plus tard, Hockenheim faisait pour la première fois son apparition au calendrier du Championnat du Monde de Formula 1. Des pilotes aussi légendaires que Niki Lauda, Nelson Piquet, Ayrton Senna, Michael Schumacher, Fernando Alonso ou Lewis Hamilton y ont remporté des victoires en F1. Le vainqueur le plus récent est Max Verstappen, qui s’est retrouvé sur la plus haute marche du podium en 2019.

La plus longue course sur le Hockenheimring

Idéalement situé entre Francfort et Stuttgart, avec plusieurs autoroutes dans les environs immédiats, Hockenheim est une étape incontournable du calendrier DTM. De manière assez paradoxale, peu d’épreuves d’endurance y ont été disputées. La seule était en fait une course de 1000 Km, manche du World Endurance Championship, en 1985, remportée par Derek Bell et Hans-Joachim Stuck au volant de la légendaire Porsche 956 Rothmans. “Pour ce que nous en savons, notre course de 16 heures sera la plus longue épreuve organisée à ce jour sur le Hockenheimring, ce qui ne manquera pas de marquer l’histoire’’, précise Ole Dörlemann.

Deux jours de course avec chaque fois 8 heures de piste, les engagements toujours possibles

Creventic offre l’opportunité d’effectuer des tests privés le vendredi 4 septembre, tests qui seront suivis des essais libres et des qualifications. Les huit premières heures de course seront disputées le samedi 5 septembre, tandis que le reste de la distance figure au programme du dimanche 6 septembre. Il est toujours possible de rentrer son engagement, que ce soit dans la Division GT ou TCE. Des négociations concernant de possibles épreuves de support durant le week-end sont en cours. “Nous sommes clairement intéressés de parvenir à un accord avec les parties intéressées, ce qui signifie que si l’un ou l’autre organisateur est toujours à la recherche d’une date à court terme, on ne peut que conseiller de prendre contact’’, poursuit Ole Dörlemann.

Nous sommes ravis de profiter de cette opportunité de rouler à Hockenheim, poursuit le coordinateur sportif. Ce circuit peut être aisément atteint de partout en Europe, les infrastructures sont aux standards de la F1, et nous allons profiter d’un bel événement de trois jours avec un timing compact qui rendra la chose attrayante pour tous les participants.’’ Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.24hSeries.com.

Communiqué Creventic

A propos de l'auteur

Articles en relations