DTM – Nico Müller déçu de sa deuxième place

Après la victoire dans la première course hier, Nico Müller a engrangé, une fois encore, de très gros point au championnat après une deuxième place dans la course dominicale sur le tracé de Spa-Francorchamps. Mais, cette deuxième place a laissé un gout amère au Suisse.

Troisième sur la grille de départ derrière le poleman René Rast et Robin Frinjs, le Bernois prenait le meilleur sur son coéquipier Néerlandais dès le départ pour se hisser derrière le champion 2019. Et, après quelques tours où les trois pilotes Audi creusaient l’écart sur leurs poursuivants, Nico Müller profitait du DRS pour prendre la tête de la course durant la première moitié de l’épreuve.

Mais, contrairement à la veille, la température de l’air plus douce et une pression des pneumatiques pus élevé au départ allait limiter l’usure des gommes et aucun pilote n’allait souffrir, contrairement à la veille, d’une usure prématuré de ses pneus.

Aussi, après les changements de pneus, les deux leaders se retrouvaient roues dans roues et allait continuer leur duel, René Rast reprenant le leadership après utilisation du DRS. Mais, si Nico Müller maintenait la pression sur le leader, il n’allait pas être informé du dernier tour de course suffisamment tôt, et le pilote Suisse ne pouvait se placer suffisamment prés pour tirer pleinement partit de son DRS dans la dernière boucle.

Dès lors, René Rast fermait les portes pour empêcher son dauphin de le dépasser, et le champion 2019 remportait la course après un superbe duel avec Nico Müller, Robin Frinjs complétait le podium, après avoir perdu du temps en raison d’un arrêt aux stands tardif, la stratégie n’ayant pas été la bonne.

Nico Müller : « Je n’ai pas été informé que nous étions dans le dernier tour. Et, lorsque je l’ai compris, c’était déjà trop tard en plus j’ai fait une petite faute qui m’a fait perdre le contact… Je ne suis pas satisfait d’avoir terminé deuxième. »

Comme la veille, les Audi ont dominés la course puisque Jamie Green et Mike Rockenfeller, Sheldon Van Der Linde, meilleur pilote BMW, ne prenant que la sixième place finale.

Quant à l’autre Suisse au départ, Fabio Scherer, il se classait finalement 12ème après avoir longtemps été en lutte pour une place dans les points.

Malgré une deuxième place qui ne le satisfaisait pas, Nico Müller a marqué encore de très gros points au championnat et totalise 46 points après deux courses (sur 56 possibles), René Rast remonte lui au deuxième rang a 7 longueurs du Bernois.

Prochain rendez-vous pour le DTM au Lausitzring du 14 au 16 août.

Crédits des photos : Audi Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations